Nous suivre Acteurs du sport

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

David Picot •david1picot@yahoo.fr

1 équipement pour 1 400 habitants
Avec 31350 habitants, Viry-Châtillon s'étend sur 6,1 km². Elle compte 6000 licenciés répartis dans 43 associations sportives. Elle possède un taux d'équipement particulièrement élevé avec 23 équipements municipaux de plein air et d'enceintes sportives couvertes. Au total, soit 1 équipement pour 1400 habitants.

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

© RSC viry chatillon

La ville de Viry-Châtillon a engagé une démarche expérimentale baptisée ViryVerySport. Elle vise à remettre les équipements collectifs à la disposition du plus grand nombre. Il s'agit de favoriser les pratiques libres et de rapprocher les pratiquants des associations sportives.

ViryVerySport! Le nom est percutant. La démarche, innovante. Elle serait née à la suite de l'inauguration d'une piste de roller indoor, en avril 2016, par le maire Jean-Marie Vilain. Dans la foulée, l'élu « a reçu un message sur les réseaux sociaux d'un habitant qui lui demandait comment il pourrait l'utiliser sachant qu'il ne faisait pas partie du club de roller local », se souvient Christine Pocato, directrice générale adjointe (DGA) à la mairie de Viry--Châtillon (Essonne).

 

Design de service public

« Alors que notre ville compte beaucoup d'équipements, nous nous sommes rendu compte qu'une frange importante de la population n'y avait pas accès », témoigne la DGA. La suite a pris la forme d'une « démarche de design de service public ». Autrement dit, « une démarche collaborative et itérative de conception et de création centrée sur les bénéficiaires d'un produit ou d'un service », comme l'explique le ministère de la Transition écologique et solidaire, sur son site internet. «Nous avons ainsi travaillé avec des usagers pour mieux cerner leurs attentes en matière de sport, au niveau notamment de leurs usages et de leurs besoins », reprend la DGA.

 

Accès libre

Il en est ressorti la démarche Viry-VerySport, une expérimentation débutée en septembre 2018 et qui doit se poursuivre jusqu'à la fin de l'année. Elle se découpe en deux parties. La première consiste en l'ouverture d'équipements sportifs pour favoriser le développement des pratiques libres: gymnases, courts de tennis et la fameuse piste de roller indoor. «Chacun peut venir exercer comme il le souhaite sur des créneaux du soir, du midi ou autres », poursuit Fabrice Barthel, le directeur des sports. Sur le plan de l'organisation, « l'opération nécessite quelques aménagements au niveau, par exemple, du personnel de gardiennage ». Des gardiens précieux qui, en l'occurrence, « nous permettent de quantifier les participants mais aussi d'observer leur comportement par rapport au matériel », poursuit-il. «Par ailleurs, nous avons mis à disposition en mairie un éducateur dédié pour orienter les parcours sportifs individuels.»

 

Séances gratuites

Quant à la seconde partie, elle met en scène quatorze associations castelviroises.« Elles s'engagent à accueillir, sur la période, les usagers qui le souhaitent, à raison de trois séances d'entraînement gratuites ». Avec bien sûr, la secrète idée d'en convaincre une partie d'adhérer. Les structures ont d'ailleurs tout intérêt à jouer le jeu. «Car la démarche fait désormais partie des critères de subventions de la ville », conclut Christine Pocato. Un premier bilan sera ainsi réalisé fin 2018 afin d'envisager une suite à cette expérimentation.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Ce que j’attends d’une ministre des Sports : le cas de la natation, par Patrick Bayeux

Ce que j’attends d’une ministre des Sports : le cas de la natation, par Patrick Bayeux

Madame la ministre déléguée aux Sports est intervenue la semaine dernière dans 2 webinaires sur les piscines.  Elle a invité les acteurs du sport à faire des propositions. C’est l’objet[…]

Soutien au sport : il était temps Monsieur le Président !

Soutien au sport : il était temps Monsieur le Président !

Fédérations et clubs sportifs en souffrance

Fédérations et clubs sportifs en souffrance

Du déconfinement au reconfinement : les 6 mois qui ont marqué l’explosion du modèle sportif français par Patrick Bayeux

Du déconfinement au reconfinement : les 6 mois qui ont marqué l’explosion du modèle sportif français par Patrick Bayeux

Plus d'articles