Nous suivre Acteurs du sport

Village-Neuf offre une place solide au sport

Jean-Louis Gouju • gouju@u-pec.fr

Sujets relatifs :

,

Interview d'Eric Kueny, responsable du service des sports et de la jeunesse

Quelles sont les caractéristiques du sport dans votre ville?

Village-Neuf (Haut-Rhin, 3700 habitants) est situé en Alsace, au cœur de la région des trois frontières. La ville compte plus de dix associations sportives. Le service est composé de quatre permanents: un responsable, deux Etaps (éducateur territorial des activités physiques et sportives) et un Otaps (opérateur territorial des activités physiques et sportives). Il est rattaché au DGS (directeur général des services) et à l'adjoint aux sports. Les pôles principaux de la politique sportive sont les activités physiques sportives, ludiques, éducatives pour tous, le sport de compétition et les équipements sportifs. Nous gérons depuis 2006 un complexe sportif, le «Riverhin», sur 4 hectares et pour un budget de 8 millions d'euros. Il comprend une salle omnisport de 1200 mètres carrés avec gradins de 350 places. Ce site a déjà accueilli de nombreuses manifestations sportives de haut niveau; la plupart des «barjots» du handball français ont par exemple foulé son parquet. Mais c'est aussi une salle festive/culturelle de 660 mètres carrés et de 350 places et une scène de 160 mètres carrés.

 

Vous mettez l'innovation au cœur de votre projet.

La dynamique de projet est l'essence même de notre envie d'innover. Les défis font partie de notre mode de fonctionnement. Nous avons par exemple mis en place des échanges franco-allemands autour de la Coupe du Monde de football en 2006. Nous mettons l'accent sur la formation. Une collaboration a ainsi été mise en place avec le Creps (centre de ressources, d'expertise et de performance sportives) de -Strasbourg et Form'as (organisme de formation en apprentissage) afin de former un agent qualifié. Hier saisonnier, puis éducateur sportif en apprentissage, il est aujourd'hui Etaps. Ceci afin de permettre au sport d'avoir une place solide dans la cité.

 

Quelles sont vos principales perspectives?

Nous souhaitons tout d'abord étendre le maillage territorial/associatif en impulsant la création de structures associatives nouvelles ou en épaulant activement les clubs existants. Nous prévoyons d'aménager un parcours sportif situé en bordure du Rhin, en pleine forêt, en face du complexe sportif parcours familial «VitaRhin» comprenant une aire de fitness pleine nature, un parcours en sous-bois et deux parcours permanents de course d'orientation. Le Vitarhin a lui-même fait l'objet d'une récente réflexion par le service des sports afin de proposer un réaménagement complet du site

 

Vous misez également sur la jeunesse?

La place du sport dans le récent dispositif des rythmes scolaires en témoigne. Dès la première semaine de la rentrée scolaire, la phase opérationnelle était en place pour plus de 160 élèves (maternelles et élémentaires) selon un programme hebdomadaire de l'école municipale des sports. Nous prévoyons de développer une section sportive VTT au collège Georges Forlen pour favoriser la pratique du VTT en compétition et la formation du jeune sportif. Cette politique a aussi pour objectif de susciter des vocations auprès des jeunes vers les métiers du sport, de l'enseignement, de l'éducation ou de l'animation.

* Mairie de Village-Neuf (68128), email : s.sport3@mairie-village-neuf.fr

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Frédéric Gil est directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby. « C’est toute une nation qui doit bénéficier de l’organisation de la Coupe du monde de rugby 2023 »   Quelles[…]

Interview de Cédric Leroy : "La notion d’héritage après les Jeux me semble cruciale"

Interview de Cédric Leroy : "La notion d’héritage après les Jeux me semble cruciale"

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

Metier : interview de François Beauchard

Metier : interview de François Beauchard

Plus d'articles