Nous suivre Acteurs du sport

Vern-sur-Seiche pratique le ski sur route

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Sujets relatifs :

,

La même technique
La technique de ski-roues est exactement la même que le ski de fond, à base de skating (le pas du patineur) ou de ski classique sur le bitume, en l'absence de trace bien sûr. Sur le plan du matériel, seules les planches dotées de roues diffèrent. Le système de fixation et les chaussures sont similaires. Ce système permet donc la libération du talon, ce qui au passage constitue une différence avec le roller où le pied est fixe.

Vern-sur-Seiche pratique  le ski sur route

© breizh ski roues

Skier en Bretagne, tout au long de l'année? C'est possible à Vern-sur-Seiche, où un club de ski-roues existe depuis plus de vingt ans. Découverte d'une structure et d'une discipline qui dénotent dans le paysage associatif local.

Tout a commencé en 1991, à Vern-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine), commune de 8000 habitants, située à 10 km au sud-est de Rennes. Deux sportifs du coin, François Camper et sa fille Anne, prennent plusieurs fois par hiver la route du Jura pour s'adonner à leur pratique favorite: le ski de fond. Frustrés chaque année de devoir patienter plusieurs mois afin de pouvoir glisser à nouveau, ils eurent l'idée de ramener quelques paires de skis sur roulettes, découvertes là-bas.

 

Du débutant au confirmé

L'histoire du Breizh-ski-roues (1) pouvait alors démarrer, autour de quelques irréductibles Bretons. «Aujourd'hui, nous comptons une vingtaine de licenciés, un nombre relativement stable », souligne Pierre Thuault, le trésorier du club. -L'effectif est hétérogène. D'abord en termes d'âge, depuis les trentenaires jusqu'aux septuagénaires mais aussi de niveau, du débutant au confirmé. Sans compter que tous ne pratiquent pas nécessairement de ski, l'hiver venu!

 

Trois moniteurs

Le club propose un entraînement par semaine, le dimanche matin, sur le campus universitaire rennais de -Beaulieu. Pierre Thuault fait partie des trois moniteurs fédéraux de la structure qui composent les séances: randonnées hebdomadaires, entraînements spécifiques, sorties en montagne... Sans oublier la participation de l'association à des épreuves comme la course--randonnée Cosne-Sancerre. Ou l'organisation du défi annuel organisé par le club. À savoir 106 km sur la voie verte Mauron-Questembert, dans le Morbihan.

 

Licence de ski de fond

Le Breizh-ski-roues est affilié à la -Fédération française de ski (FFS). « Nos adhérents prennent une licence de ski de fond », souligne-t-il. Un total de 115 euros la licence. Un budget modeste donc, sans aucune subvention publique. «En fait, depuis deux ans, la ville de Vern met à notre disposition un local, afin que l'on puisse y ranger notre matériel », corrige-t-il. «C'est une forme de subvention. Étant par ailleurs membres de l'Union sportive de Vern (USV), nous avons aussi des facilités pour obtenir des salles de réunion ». « C'est une association discrète », reconnaît Christian Divay, premier adjoint, chargé du sport, de la culture et de l'animation. «Mais proposer une telle activité contribue à l'attractivité de la ville, au même titre que le kayak-polo, que nous avons également.

 

Bientôt du biathlon?

L'avenir? « Malheureusement, nous ne sommes pas suffisamment structurés pour attirer de jeunes skieurs », poursuit Pierre Thuault. Lequel constate que la discipline émerge un peu dans les médias grâce notamment au biathlon et les images du champion français Martin Fourcade, porte-drapeau tricolore aux Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud), s'entraînant l'été sur des skis-roues. Et si l'avenir du Breizh-ski-roues passait justement par le biathlon? « Pourquoi pas? », conclut le trésorier. «Nous allons d'ailleurs recevoir bientôt des carabines laser pour essayer cette discipline ». De quoi viser de nouveaux adhérents.

(1) http://www.breizh-ski-roues-usv.fr/

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Pendant le confinement, retour sur la gouvernance du sport - Épisode 1 par Patrick Bayeux

Pendant le confinement, retour sur la gouvernance du sport - Épisode 1 par Patrick Bayeux

En cette période de confinement nous revenons sur les différents épisodes qui ont marqué le chantier de la gouvernance du sport.  Premier épisode d’une série de 4 : le lancement de la[…]

JO 2024 dans l'Oise : " L’objectif est d’impulser une dynamique commune "

JO 2024 dans l'Oise : " L’objectif est d’impulser une dynamique commune "

L’Oise se prend aux jeux

L’Oise se prend aux jeux

Un maire sportif, ça change quoi ?

Un maire sportif, ça change quoi ?

Plus d'articles