Nous suivre Acteurs du sport

Une gouvernance partagée mais pas pour le haut niveau et la haute performance

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une gouvernance partagée mais pas pour le haut niveau et la haute performance

© Alex_Po - adobestock

Selon le projet de convention constitutive du GIP daté du 8 février envoyé pour l’installation du comité de préfiguration de l’Agence nationale du Sport, les 4 collèges que sont les représentants de l’Etat, ceux du mouvement sportif, ceux des associations représentant les collectivités territoriales et ceux représentants les acteurs économiques et sociaux détiennent respectivement 30%, 30%, 30% et 10 % des voix.

Le conseil d’administration « est investi des pouvoirs les plus étendus pour agir en toute circonstance au nom du groupement « : convocation à l’AG, adoption des budgets, adoption des critères d’intervention financière en matière de développement des pratiques sportives … mais par pour le haut niveau et la performance sportive. Pour ce secteur qui fera l’objet d’un budget annexe, les droits de vote du collège de l’Etat sont doublés (60 %), le solde (40 %) étant réparti entre les autres collèges au prorata de leurs droits statutaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Pas d'éclaircie pour le sport amateur « avant un mois » selon Roxana Maracineanu La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a rappelé ce lundi que la reprise du sport amateur ne se fera pas « avant un mois[…]

03/03/2021 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Plus d'articles