Nous suivre Acteurs du sport

Une commune est-elle responsable d'un accident survenu sur un site d'escalade exploité par convention par la Fédération française de la montagne et de l'escalade?

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une commune est-elle responsable d'un accident survenu sur un site d'escalade exploité par convention par la Fédération française de la montagne et de l'escalade?

© lenina11only - adobestock

Non

La CAA de Marseille a confirmé le jugement du tribunal de grande instance de Toulouse qui a condamné la Fédération française de la montagne et de l'escalade et la compagnie d'assurances Allianz Iard à indemniser une victime d'un grave accident résultant de la chute soudaine d'un bloc rocheux. La victime évoluait avec un guide sur un site confié par convention à la Fédération française de la montagne et de l'escalade (FFME). Selon la convention portant « autorisation d'usage de terrains en vue de la pratique de l'escalade » conclue entre la commune et la FFME le 7 juillet 1990 « [...] La FFME sera, au cours de la durée de la convention, responsable de l'entretien et du maintien en l'état du site et des biens mis à la disposition des personnes pratiquant l'escalade ». L'article 12 de cette même convention dispose que: « le propriétaire confie par les présentes à la FFME, qui accepte, la garde du site et des biens visés par la présente convention. La FFME s'engage à entretenir le site visé par la présente convention en bon état et à veiller à la sécurité des usagers et des tiers », et enfin que l'article 13 relatif aux responsabilités du propriétaire prévoit que « le propriétaire et son personnel s'abstiendront de toute intervention susceptible de modifier les conditions de sécurité sur le site visé par la présente convention sans avoir au préalable recherché et obtenu l'accord de la FFME ».

 

CAA de Marseille, n° 17MA00606, 9 octobre 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Équipements : les  activités commerciales imposent  une mise en concurrence

Équipements : les activités commerciales imposent une mise en concurrence

L'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017 relative à la propriété des personnes publiques modifie les conditions de mise à disposition du domaine public en imposant dans certains cas une mise en concurrence.[…]

18/01/2018 | Economie du sport
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

« Les billes de caoutchouc dans les terrains synthétiques sont sans danger pour la santé »

« Les billes de caoutchouc dans les terrains synthétiques sont sans danger pour la santé »

Les vœux du président du CNOSF

Les vœux du président du CNOSF

Plus d'articles