Nous suivre Acteurs du sport

Un jockey condamné pour fraude fiscale peut-il garder sa licence ?

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un jockey condamné pour fraude fiscale peut-il garder sa licence ?

© vladimirhodac - adobestock

Non
 
Le ministre de l’Intérieur avait demandé à la société d’élevage du cheval français (SECF) de retirer à M. D. son autorisation de monter. Les commissaires de la SECF lui ont donc retiré cette autorisation. M. D. a alors fait appel de cette décision, mais la cour administrative d’appel de Paris, dans son arrêt du 12 mars 2019, a confirmé cette décision. En effet, M. D. a été condamné à une peine d’emprisonnement d’un an avec sursis et à 30 000 euros d’amende pour des faits de fraude fiscale concernant des revenus qu’il tirait de son activité de jockey et il présente encore à ce jour une dette fiscale à l’égard de l’État français d’un montant de 1 530 640 euros. Dans ces conditions, en estimant que M. D. ne présentait plus les garanties morales nécessaires pour poursuivre son activité et portait ainsi atteinte à l’ordre public, quand bien même les infractions commises n’auraient pas été en lien direct avec le domaine des courses hippiques, le ministre de l’Intérieur ne porte pas une atteinte disproportionnée à l’exercice de l’activité professionnelle de M. D.
 
Source : cour d’appel de Paris, 12 mars 2019.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualités juridiques

Actualités juridiques

Journal officiel  5 novembre 88 Arrêté du 30 octobre 2019 portant extension d'un avenant à la convention collective nationale du sport (n° 2511)   3  novembre - Ministère de la cohésion[…]

06/11/2019 | Droit du sport
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Faire mieux grâce aux Jeux

Faire mieux grâce aux Jeux

Le mouvement sportif met la pression sur les députés

Le mouvement sportif met la pression sur les députés

Plus d'articles