Nous suivre Acteurs du sport

Toulouse : un service spécialisé pour la pratique sportive des handicapés

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Dès le début des années 1970, la mairie de Toulouse développe une politique sportive en faveur des publics handicapés. Initiées dans les piscines, les activités proposées sont aujourd’hui multiples, organisées à la fois sur le temps scolaire, le temps périscolaire et le temps extrascolaire. Huit éducateurs, formant la subdivision des interventions spécialisées, interviennent en équipe avec les enseignants et les éducateurs spécialisés. 86 structures en bénéficient représentant un accueil hebdomadaire de plus de 1 240 enfants, adolescents ou adultes déficients.

La subdivision des interventions spécialisées trouve son origine dans l’enseignement des activités de la natation en accueillant des groupes d’enfants ou d’adultes handicapés. Les éducateurs spécialisés sollicitent alors fréquemment certains éducateurs sportifs aquatiques pour une prise en charge du groupe qu’ils accompagnent. Au fil des mois, leur action prend forme et les demandes sont de plus en plus nombreuses. La municipalité a encouragé cette démarche volontariste de la part des éducateurs sportifs aquatiques concernés et a validé la création de l’entité « Sport spécialisé » au sein du service des sports.

Public et activités

Les activités concernent des enfants, des adolescents, des adultes présentant une déficience physique, mentale, sensorielle ou ayant des troubles du comportement à différents degrés de gravité. De nombreuses activités physiques et sportives sont proposées : la natation, qui demeure la part d’activité la plus importante (soit environ 40 %), l’escalade, l’athlétisme, les sports collectifs, le roller, l’équitation, le VTT, le judo, la gymnastique, les jeux de boules, la randonnée pédestre et plus récemment le golf, la canne de combat, la voile, le kayak.

Objectifs

• Lutter contre la sédentarité (prévention Santé) :

- permettre l’amélioration des capacités psychologiques et physiques du participant ;

- participer à la recherche de progrès, d’autonomie du participant, de bien-être, de décontraction grâce à la pratique des activités physiques et sportives ;

- rechercher le dépassement de soi mais aussi de son handicap dans la pratique d’activités physiques et sportives.

• Lutter contre l’isolement et favoriser l’intégration :

- les échanges, les relations entre individus, une possibilité de communication plus élargie, induits par la pratique d’une activité physique et sportive, participent à la démarche d’intégration que l’ensemble des structures, institutions et individus poursuivent et défendent ;

- insérer les personnes en situation de handicap dans les cours et stages sportifs de la ville en fonction de la gravité du handicap ou vers les clubs sportifs toulousains afin de leur permettre de poursuivre une activité physique ou sportive régulière ;

- accompagner les personnes en situation de handicap à des grands événements sportifs : Coupe du monde de rugby, arrivée du tour de France cycliste, championnat du monde de karaté pour les sourds ;

- favoriser l’accès aux différents sites sportifs de la mairie de Toulouse pour les personnes à mobilité réduite avec des équipements adaptés : systèmes de mise à l’eau dans les piscines, fauteuils roulants spécifiques pour l’accès au bord des bassins ;

- renseigner et rassurer les personnes en situation de handicap sur l’accessibilité dans les installations sportives ; - orienter ces mêmes personnes pendant les vacances scolaires sur les stages proposés par la municipalité ou vers les associations qui proposent des accueils de loisirs en mixité avec d’autres publics.

Organisation

La subdivision des interventions spécialisées compte huit éducateurs sportifs et un responsable qui travaillent au quotidien auprès de structures de l’agglomération toulousaine : associations, hôpitaux, ESAT (Établissements et services d’aides par le travail), IME (Instituts médico-pédagogiques), ITEP (Instituts thérapeutiques, éducatifs, et pédagogiques). Les éducateurs sportifs, tous maîtres-nageurs, ont élargi leur domaine de compétences et ont suivi des formations relatives à de nouvelles activités. Le responsable de cette subdivision travaille également en interservices avec les directions éducation, enfance et loisirs, animation socioculturelle, développement social afin de mener une politique globale d’inclusion des personnes en situation de handicap sur les plans humains et matériels.

Équipe

Chaque éducateur sportif intervient dans différents domaines du handicap et est capable d’encadrer plusieurs disciplines. Les éducateurs sportifs doivent tenir compte de la déficience des participants et être compréhensifs par rapport à des comportements ou des réflexions verbales parfois excessives en sachant placer des limites. Chaque progrès, aussi infime soit-il, demande un effort immense de la part du pratiquant. Les éducateurs sportifs donnent sans cesse des consignes, encouragent, rassurent, imposent des règles. Le moindre progrès représente une victoire pour le pratiquant, mais aussi pour l’équipe qui l’encadre. Outre les compétences techniques liées à une discipline sportive, l’intervention auprès de ce public requiert tolérance, patience, rigueur et persévérance. Les ETAPS ne sont pas les seuls à intervenir. L’équipe qui intervient auprès de la personne déficiente est composée : - de l’éducateur sportif, responsable de la partie pédagogique ; - de l’éducateur spécialisé et l’instituteur, responsable de la partie éducative ; - du kinésithérapeute, du médecin, du psychomotricien, de l’infirmier, responsable du suivi médical.

Planification annuelle

Sur le temps scolaire

• Programmation d’activités physiques et sportives proposée par la subdivision des interventions spécialisées L’accueil des groupes sur le temps scolaire est planifié du lundi au vendredi entre 9 heures et 12 heures et 14 heures et 17 heures. Les différents groupes sont accueillis sur les installations municipales (piscines, salles d’escalade, gymnases, dojo, parcours VTT). Pour l’année 2011, 493 enfants (âgés de 4 à 12 ans), 482 adolescents (âgés de 13 à 17 ans), 268 adultes (environ 60 adultes âgés de 18 à 25 ans et environ 250 adultes âgés de 18 à 80 ans) se sont inscrits sur la programmation des activités physiques et sportives proposée par la subdivision des interventions spécialisées.

• Organisation de journées sportives Onze journées sportives sont proposées en 2012 Natation, cross-country, escrime, judo, sport boules, golf, voile/kayak au cours desquelles plusieurs centaines de participants se retrouvent. Ces manifestations sont attendues avec impatience et créent une motivation, une mobilisation des jeunes. Un diplôme de participation est remis à l’ensemble des concurrents ainsi qu’un goûter diététique. Les manifestations revêtent une importance toute particulière pour ce public ciblé. La notion de dépassement de soi prend toute sa signification lors de la remise des récompenses.

Sur le temps périscolaire

Inscriptions des personnes en situation de handicap sur des cours individuels ou collectifs après étude individualisée avec les familles par le responsable de la subdivision. En fonction de la gravité du handicap, il est proposé, soit un cours individuel, soit un cours collectif en inclusion. Un AVL (Accompagnant de vie loisirs) peut être recruté pour faciliter l’inclusion.

Sur le temps extrascolaire

• Inclusion des personnes en situation de handicap sur les stages sportifs avec si besoin le recrutement d’un AVL.

• Encadrement sur des journées et séjours extérieurs Les éducateurs sportifs peuvent aussi participer à l’encadrement de sorties ou de courts séjours organisés par les structures dans lesquelles sont hébergées les enfants ou adultes déficients. Ces interventions s’inscrivent dans le prolongement des actions déjà engagées au cours d’une année. Il peut s’agir de randonnées pédestres dans les Pyrénées, de randonnées équestres, de sorties escalade, VTT, natation à la mer ou roller venant conforter la pratique habituelle. Ces temps, riches en échanges, participent à une meilleure connaissance réciproque des participants (enfants, adolescents, adultes, éducateurs…) et concourent à l’établissement du lien indispensable qui doit s’établir entre eux pour progresser encore…

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Centre: un schéma centré sur les équipements

Centre: un schéma centré sur les équipements

La région Centre n'a pas attendu la circulaire de 2015 pour se lancer dans les schémas directeurs. Son premier date de... 2008. Et à l'image des deux autres qui suivront, ces documents sont centrés sur les[…]

12/11/2018 |
Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Dunkerque, les Etaps  vont devoir s'adapter

À Dunkerque, les Etaps vont devoir s'adapter

Plus d'articles