Nous suivre Acteurs du sport

Suisse : pas d’exemption de piscine mixte pour les jeunes musulmanes

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Suisse : pas d’exemption de piscine mixte pour les jeunes musulmanes

© M Cambon

Au nom de leur religion, les parents musulmans ne peuvent prétendre que leurs filles soient exemptées de cours de natation mixtes
à l’école, a jugé la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Donnant tort à une famille turco-suisse qui l’avait saisie, la
cour considère que « l’intérêt de l’enseignement de la natation ne se limite pas à apprendre à nager, mais réside surtout dans le fait de pratiquer cette activité en commun avec tous les autres élèves, en dehors de toute exception tirée de l’origine des enfants ou des convictions religieuses ou philosophiques de leurs parents ». Les parents s’étaient vu infliger une amende d’un peu moins de 1 300 euros
pour avoir refusé, au nom de leurs convictions religieuses, d’autoriser leurs deux fi lles, alors âgées de 7 et 9 ans, à aller à la piscine dans le cadre de leur scolarité. Le cadre réglementaire applicable prévoyait de possibles exemptions pour des raisons religieuses, mais seulement à partir de la puberté.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualités juridiques

Actualités juridiques

Journal officiel - 13 juillet Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales 27 Arrêté du 9 juillet 2019 modifiant l'article 2 de l'arrêté[…]

16/07/2019 | Droit du sport
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

L’APELS  lance son 17 ème « fais-nous rêver »

L’APELS lance son 17 ème « fais-nous rêver »

Le CESE émet 11 propositions pour favoriser le développement de l’économie du sport

Le CESE émet 11 propositions pour favoriser le développement de l’économie du sport

Plus d'articles