Nous suivre Acteurs du sport

abonné

street workout : simplicité et résistance

street workout :  simplicité  et résistance

© sportpark

Le fitness outdoor, grand public, commence à faire jeu égal avec le street workout, plus élitiste. Si les travaux de terrassement sont limités, la facilité d'utilisation, la solidité des appareils et leur entretien sont des questions primordiales. Poney, horloge, tripode, papillon, cheval... derrière ces vocables se cachent des appareils de renforcement musculaire, d'assouplissement et de cardio-training, accessibles à tous et en toute sécurité. Dans la mouvance des parcours de santé, apparus il y a plus de trente ans, les activités de fitness ont peu à peu essaimé dans nos villes. « Difficile de donner avec exactitude le nombre d'aires de fitness de plein air, mais il y en a sans doute plusieurs centaines », explique-t-on au ministère des Sports. « Nous avons lancé notre entreprise en 2006, et nous constatons que le concept est loin de s'essouffler, la pratique se développe toujours », relève la gérante d'une entreprise pionnière, Body Boomer. « Les agrès n'ont pas vraiment changé, on note des petites modifications à la marge, mais les éléments restent très basiques ».   Simplifiés au maximum Les aires de fitness outdoor relèvent de la réglementation NF EN 16630 et de l'art. L.221-1 du code de la consommation. En plus du nécessaire panneau explicatif positionné sur l'aire, avec les conseils d'utilisation et les interdictions, comme les limitations d'âge (- de 14 ans ou - de 1,40 mètre), un pictogramme est apposé sur chaque appareil, expliquant les muscles travaillés, les effets recherchés... Trois grands groupes d'agrès sont disponibles, relaxation/étirements, musculation et cardio,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

À Cholet, l'escalade prend  de la hauteur

À Cholet, l'escalade prend de la hauteur

Inaugurée fin 2016, la nouvelle structure artificielle d'escalade de Cholet est intégrée au nouveau centre sportif Grégoire, tout en étant autonome. Trente-cinq cordées peuvent y évoluer en[…]

Structures artificielles d'escalade: quels choix  pour quelles pratiques?

Structures artificielles d'escalade: quels choix pour quelles pratiques?

Les Alpes-de-Haute-Provence misent sur les services pour être une destination vélo

Les Alpes-de-Haute-Provence misent sur les services pour être une destination vélo

Les cyclistes en veulent toujours plus

Les cyclistes en veulent toujours plus

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX