Nous suivre Acteurs du sport

Stades modulaires : vite et pas cher

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Réaliser en quelques mois une tribune avec des espaces réceptifs, c’est ce que permet aujourd’hui la construction modulaire. Si, à l’instar de Lyon (Rhône), Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et La Rochelle (Charente-Maritime), de plus en plus de clubs et de collectivités y ont recours, c’est aussi pour une question de prix.

La construction modulaire n’est pas nécessairement une construction temporaire. En effet, si cette technique repose sur une ossature métallique utilisée dans les bâtiments industriels et de stockage, elle offre une solution pérenne, même si aucun mètre cube de béton n’est utilisé hormis pour les fondations de la charpente et un radier sur lequel est posée la tribune.

Flexibilité totale

Pour Hervé Liberman, chef de projet du stade Maurice David à la communauté d’agglomération du pays d’Aix (CPA), « ce choix de structure a été motivé par des raisons de délais, de coût, mais aussi par la modularité du projet qui permet, selon l’évolution du club, de démonter la tribune, voire d’en reconstruire une nouvelle ». La CPA vient de livrer au club de rugby une nouvelle tribune de 2 000 places, réalisée par GL Events, avec espaces réceptifs, salles de musculation. Jordane Eon, responsable commerciale chez Alcor Équipements, met en avant le coût : « On estime en moyenne la construction modulaire trois fois moins chère qu’une construction traditionnelle (en béton). » Alcor Équipements a réalisé la tribune du stade de Nevers avec une première construction à 1 800 places, puis à 2 200, et bientôt à 3 000 places. Guillaume Massard, responsable Activité tribunes et stades chez GL Events, met aussi en avant la solution clés en main et cite le premier stade totalement modulaire, le Matmut stadium (voir Acteurs du sport n° 135, janvier 2012) dans lequel évolue le LOU Rugby depuis 2011. Ce stade, dont la capacité est passée de 8 000 à 12 000 places au cours de l’été, a été réalisé en 82 jours. « La solution globale clés en main, c’est tribunes, loges, couverture des tribunes, espaces réceptifs et commerciaux, vestiaires et sanitaires, centre d’entraînement, signalétique, système de sécurité, solutions audiovisuelles avec écrans et sonorisation. » Mais c’est aussi une flexibilité totale. « Nous sommes en mesure d’augmenter ou de réduire la jauge en fonction des besoins et de reconfigurer des espaces pour l’accueil de manifestations culturelles (concerts-spectacles) si nécessaire », précise-t-il.

Ossature métallique

Prédécoupée, l’ossature métallique en acier galvanisé est assemblée directement sur le terrain. Les garde-corps sont également en acier galvanisé avec barreaudage horizontal en partie haute, pour des raisons esthétiques (généralement barreaudage vertical) et une visibilité maximum. Le plancher peut être réalisé en bois ou également en acier galvanisé pour une meilleure tenue dans le temps et pour faciliter les opérations de nettoyage. Le bardage, selon les cas, peut être réalisé en acier ou, comme c’est le cas sur la toute nouvelle tribune d’Aix-en-Provence, en mur végétal. La charpente bénéficie d’une peinture antirouille avec une couverture bac acier. En haut de la tribune peuvent être installés, selon le projet, des loges ou des salons. Les loges, dont la dimension varie selon les projets, sont réalisées en plaques de plâtre avec des baies vitrées. Elles reposent sur un plancher collaborant. Les sièges VIP sont installés à la demande. Quant aux salons, ils sont réalisés en aluminium anodisé avec un bardage en verre feuilleté donnant directement sur le terrain.

Double membrane PVC

Le toit est réalisé avec une double membrane PVC haute qualité avec le système ATS (Air tensionning system). Selon Guillaume Massart, « il s’agit d’un système de tension par air (des boudins tous les 5 mètres) permettant d’avoir une toile tendue au maximum ; cela évite aux toits de claquer ou de taper contre l’armature en aluminium de la structure. La double membrane permet d’avoir une lame d’air entre les deux membranes permettant une meilleure isolation thermique et phonique ». La structure est posée sur un petit radier béton et surélevée en échafaudage pour une meilleure visibilité ; elle est démontable. Ces espaces sont entièrement démontables et possèdent sanitaires, office traiteur et ascenseur. Ils sont équipés d’une climatisation réversible. À noter que selon l’emplacement de la tribune, la hauteur de la contremarche peut varier pour donner plus ou moins d’inclinaison aux gradins. « À Aix-en-Provence, la hauteur est de 33 cm alors qu’elle est de 40 cm à La Rochelle pour une tribune derrière l’en-but. Cela permet d’avoir une vue plongeante sur le terrain et donne une sensation de proximité aux spectateurs », selon Guillaume Massard qui a piloté les deux projets pour le compte de GL Events.

Le meilleur compromis

Selon les cas, ces espaces sont de plain-pied ou à étages. Certains clubs ont également utilisé ces structures pour implanter leurs salles de musculation, leurs espaces de vie et de détente. D’autres ont également fait le choix d’augmenter uniquement leurs espaces réceptifs en se dotant d’une structure indépendante réalisée sur le même concept. Les spectateurs y accèdent avant le match ou après, directement depuis le parvis. Pour Pierre Venayre, directeur général de l’Atlantique stade Rochelais de retour en Top 14 cette saison, « ce type de construction offre le meilleur compromis coût et temps de construction, ce qui est essentiel pour un club qui ne dispose que d’une intersaison pour mettre un stade au niveau sportif ! ».

 

Aix-en-Provence : stade Maurice David

• Maître d’ouvrage : communauté du Pays d’Aix.

• Montage : maîtrise d’ouvrage publique avec financement public.

• Délais de réalisation : 3 mois.

• Réalisation d’une tribune couverte de 2 000 places avec sanitaires, locaux sous tribune, 16 loges fermées, sièges rabattables pour VIP, espaces traiteur, plateforme média, ascenseur.

• Construction d’un espace réceptif VIP de 450 mètres carrés.

• Construction d’une salle de musculation de 450 mètres carrés.

• Entreprise générale et mandataire du groupement : GL Events.

• Coût : 6 millions d’euros TTC.

La Rochelle : stade Marcel Deflandre

• Maître d’ouvrage : l’Atlantique stade Rochelais.

• Montage : BEA au club avec financement privé.

• Construction d’une tribune couverte de 2 500 places avec buvettes, sanitaires, boutique, ascenseur et un espace réceptif de 450 mètres carrés en haut des gradins.

• Construction d’un espace réceptif de 1 600 mètres carrés sur deux niveaux.

• Tribune et espace premium double étage.

• Passerelle de liaison entre la tribune et l’espace double étage.

• Contractant général : GL Events.

• Durée des travaux : intersaison juin-août 2014.

• Coût : 5,64 millions d’euros TTC.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Premier équipement sportif de France doté d'une filtration sur céramiques, la piscine Jean-Régis d'Annecy tient ses promesses après un an de service: diminution de la consommation en eau du bassin, de[…]

26/10/2018 | Piscine
Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

À Mandelieu-la Napoule, le fitness en libre accès attire de nouveaux publics

À Mandelieu-la Napoule, le fitness en libre accès attire de nouveaux publics

Le fitness prend son envol en plein air

Le fitness prend son envol en plein air

Plus d'articles