Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Services des sports : le déconfinement phase 1

Samuel Cardona

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Services des sports : le déconfinement phase 1

© PictureArt - stock.adobe.com

Deux mois après avoir fermé tous les équipements sportifs, les responsables des services des sports ont dû s’adapter au déconfinement. À un degré variable selon les territoires et les types d’activité.

Le 28 avril, le Premier ministre a donné les grandes lignes de la phase 1 du plan de déconfinement prévue du 11 mai au 2 juin. Outre la reprise scolaire à l’exception des lycéens et des étudiants, on apprend ainsi que la pratique sportive est autorisée dans des conditions encore limitées, la limite fixée est celle d’une pratique individuelle en plein air, les sports collectifs et de contact restant interdits et les équipements sportifs couverts demeurant fermés. Le 11 mai, le ministère des Sports diffuse des guides de recommandations destinés aux exploitants des équipements sportifs mais également aux dirigeants des clubs sportifs, présentant les conditions sanitaires de reprise progressive des activités.

Documents opérationnels

L’Andiiss a été sollicitée dès la fin mars par le ministère des Sports pour intégrer un comité de pilotage chargé de l’élaboration de ces guides. Marco Sentein, son président, et directeur des sports de Muret (Haute-Garonne), a été très impliqué dans la coordination, et de nombreux cadres territoriaux ont participé à leur rédaction. « Ce qui intéressait le ministère, c’était de proposer des documents d’accompagnement opérationnels grâce à la collaboration d’acteurs de terrain, et dans le but de répondre à l’intérêt général ». Les conditions de reprise des activités sportives et de réouverture des équipements ont été fixées dans un décret n° 2020-545 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et précisées aux préfets de région et de département par une instruction ministérielle.

Reprise des activités en douceur

De nombreuses collectivités ont ainsi rouvert au public, plaines des jeux et complexes sportifs extérieurs, permettant ainsi aux nombreux joggers de ne plus devoir courir à moins d’un kilomètre de leur domicile, et de retrouver leur lieu de pratique habituelle. Anne Cagna, directrice des sports à Dunkerque (Nord), a pu remettre à disposition des sportifs des équipements dès le 11 mai. « Nous avons rouvert le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Gouvernance territoriale du sport : les collectivités sous tutelle ? Les élus l'ont-ils bien compris ?  Par Patrick Bayeux

Gouvernance territoriale du sport : les collectivités sous tutelle ? Les élus l'ont-ils bien compris ? Par Patrick Bayeux

Le projet de décret relatif aux conférences régionales du sport et aux conférences des financeurs du sport va être une nouvelle fois examiné au Conseil d’État vendredi puis[…]

La circulaire de rentrée sport 2020 du ministre et de la ministre déléguée

La circulaire de rentrée sport 2020 du ministre et de la ministre déléguée

Sport : un rapport du Sénat pointe « le désengagement de l’État »

Sport : un rapport du Sénat pointe « le désengagement de l’État »

Plan de relance dans le sport : pour France urbaine le compte n’y est pas

Plan de relance dans le sport : pour France urbaine le compte n’y est pas

Plus d'articles