Nous suivre Acteurs du sport

Sentez-vous sport étend sa toile

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Sujets relatifs :

À CONSULTER
• Journée européenne du sport: http://ec.europa.eu/ - #BeActive • Sentez-vous sport: www.sentezvoussport.fr • « Être actif pour préserver sa santé et se sentir mieux », dossier de l'assurance maladie: http://bit.ly/1HKObEx • « Exercice physique », dossier de l'Organisation mondiale pour la santé (OMS): http://bit.ly/1Tj0JH8

Calendrier de l'opération Sentez-vous sport 2015
• 2-13 septembre: Sentez-vous sport et Vital sport en association avec Decathlon. • 10 septembre: Assises européennes sport et entreprises. • 16 septembre: Journée nationale du sport scolaire. • 17 septembre: Journée du sport en entreprise. • 17 septembre: Journée du sport à l'université et dans les grandes écoles. • 19-20 septembre: Journées grand public et patrimoine sportif. Tout savoir sur www.sentezvoussport.fr

JO: le CNOSF mise sur le financement participatif
Le 15 septembre correspond à la date limite d'envoi au Comité international olympique (CIO) de la lettre qui formalisera la candidature de Paris 2024. Une candidature dont le coût est évalué à 60 millions d'euros, dont 30 seront financés par le secteur public et 30 à la charge du privé. Pour cette dernière partie, le CNOSF fera appel à des partenaires bien sûr, mais aussi au financement participatif. « À ce stade, l'enjeu est de préparer la mobilisation des Français et de faire en sorte de leur donner l'envie d'être de l'aventure », poursuit-il. Après une conférence de presse le 3 septembre, un week-end olympique est programmé du 25 au 27 septembre. Il doit donc sonner le point de départ de la mobilisation des Français. Lesquels pourront au choix: • envoyer un message (« Je rêve des Jeux? », « Je soutiens les Jeux? », etc.) par SMS à 0,65 euro; • acheter un bracelet, symbolisant ce rêve des Jeux olympiques. Dessiné par le handballeur Luc Abalo, il sera en vente au prix de 2 euros dans différentes grandes surfaces à partir de la fin septembre ainsi que dans des enseignes de sport; • acheter des rubans de 50 mètres, pour se constituer des stocks de papier cadeaux pour Noël mais pas seulement. « Ils seront aussi destinés aux associations sportives, aux communes et autres collectivités qui le souhaitent », reprend le président du CNOSF. Sans oublier les entreprises, contactées par l'intermédiaire des chambres de commerce et d'industrie (CCI), du Medef et encore de la CGPME. Ces objets seront aussi proposés en contrepartie d'un don sur une plateforme de crowdfounding (ou financement participatif), toujours à partir du 25 septembre et jusqu'à la fin 2015. « Tout cela constitue une première », enchaîne Denis Masseglia. « Nous n'avons donc pas de référence. Le succès dépendra notamment de la résonance médiatique. Mais nous décelons dans le grand public une réelle envie de participer à l'aventure».

Entre la 6e édition de Sentez-vous sport, le lancement officiel de la candidature olympique de Paris 2024, la Semaine européenne du sport, la publication d'une étude sur l'impact de la pratique sportive en entreprise, la promotion de l'Euro 2016, le CNOSF multiplie les événements pour une rentrée sportive. Le public sera-t-il au rendez-vous d'un mois déjà chargé en événements locaux autour des traditionnels forums des associations?

Près de 3,5 millions de participants, baskets aux pieds, dans environ 11000 villes: 2014 a été l'année de tous les records pour Sentez-vous sport. Sera-t-il possible de faire mieux cette année? Président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia est confiant: « la toile continue de s'étendre. Notre ambition est de poursuivre son déploiement, en encourageant tous les publics (jeunes, familles, seniors, salariés...) à participer aux activités proposées sur tout le territoire, mais également d'apporter certaines innovations au projet ».

European week of sport

Il fait ici référence à l'organisation de la première Semaine européenne du sport, installée par la Commission européenne. Une émanation du programme Erasmus+ 2014-2020, qui permet de cofinancer des projets dans le secteur du sport mais aussi de la jeunesse, de l'éducation, de la recherche et de l'enseignement supérieur. En matière de sport, l'accent est mis sur la lutte contre le dopage, la violence, mais aussi sur l'importance d'une pratique régulière d'activité physique, de préférence encadrée. Que ce soit dans un but d'inclusion sociale ou de santé. Cette Semaine européenne du sport - appelée EWS pour European week of sport - se déroule chaque -deuxième semaine de septembre, soit entre le 7 et le 13 pour cette année 2015. Dans les faits, chaque pays doit organiser au moins un événement labellisé EWS entre ces dates. Quant à la semaine proprement dite, elle doit avoir lieu en septembre, autour d'axes structurants: une ouverture officielle, un événement phare, et trois à cinq jours centrés sur des thématiques différentes (sport scolaire, en entreprise, sport et handicap, etc.).

Sport et entreprise

En France, le pilote opérationnel est le CNOSF, « soutenu par les ministères concernés », comme l'explique Denis Masseglia, qui voit là « un modèle de gouvernance du sport cohérent ». Sur le plan pratique, « nous mettrons en place Sentez-vous sport du 12 au 20 septembre, le temps de laisser passer la rentrée scolaire et que les clubs et associations se remettent en route. Quant à notre contribution à la Semaine européenne, elle s'effectuera à travers l'organisation des premières Assises européennes Sport et entreprises. Elles se déroulent le 10 septembre, en partenariat avec le Medef. Une étude inédite sur la mesure des impacts de la pratique sportive par les collaborateurs de l'entreprise est dévoilée à cette occasion. Elle précise les effets pour eux-mêmes, pour l'entreprise et pour la société ».

Prise de conscience

À de rares exceptions, l'entreprise reste le dernier grand bastion de la société où la pratique physique et sportive peine à s'installer. La développer à l'occasion ou dans le cadre du travail, c'est justement la mission que s'est fixée la Fédération française du sport d'entreprise (FFSE), qui compte 40000 licenciés. « Nous sentons une véritable prise de conscience des dirigeants d'entreprise », constate Frédéric -Delannoy, le directeur technique national (DTN). Son tableau de bord affiche en effet une croissance de 25 % du nombre de licenciés par rapport à l'an passé. De la même façon, « nous sommes de plus en plus sollicités pour construire des projets dans les grandes entreprises mais aussi dans des PME voire des TPE ». Ces dernières peuvent solliciter la fédération en direct bien sûr. « Mais le plus souvent, nous parvenons à les toucher dans le cadre d'accompagnements territoriaux, par l'intermédiaire de la chambre de commerce et d'industrie(CCI) locale ou d'un bassin d'activités. Le fait de proposer un volet sportif est un argument de plus en plus avancé pour faire venir des entreprises dans une zone à développer », poursuit le DTN.

Étirements contre le stress

Les résultats de l'étude dévoilée le 10 septembre devraient ainsi contribuer à convaincre quelques décideurs qui ont besoin de quantifier leurs investissements. Car l'un des freins le plus souvent évoqué est purement matériel. Comment proposer des activités sportives sur le lieu de travail ou inciter les collaborateurs à venir à vélo, en l'absence de douches? « C'est une question importante qui revient très souvent », confirme Frédéric Delannoy. Lequel souhaite aussi dépasser le problème « en proposant aussi des activités bénéfiques qui n'entraînent pas forcément de sudation. À l'image des étirements ». Leurs bienfaits contre le stress seront donc rappelés à l'occasion de ces premières Assises Sport et entreprises mais aussi sur les différents sites de Sentez-vous sport. « Sous l'impulsion des mondes sportifs et médicaux et de différentes actions conduites ces dernières années pour encourager les pratiques, le message sur les bienfaits du sport pour la santé est passé dans le grand public », constate Pierre Maire, vice-président du comité départemental olympique et sportif des Alpes-Maritimes (CDOS 06), en charge du Pôle sport pour tous/santé. « Il reste à le mettre en application et chaque édition de Sentez-vous sport constitue une excellente opportunité », ajoute-t-il.

Booster les licences

Avec son comité, Pierre Maire organise le 20 septembre, une « énorme zumba party » à Grasse pour attirer le grand public et faire découvrir d'autres activités. Le CDOS 06 attend 2000 visiteurs, histoire de battre le record de l'an passé au Cros-de-Cagnes (1500). « Nous aurons aussi un espace consacré au handisport », poursuit-il. Dans le département du Nord, les festivités se dérouleront les 13 et 14 septembre sur le site du ValJoly. Douze disciplines seront proposées en mode découverte. Ce sera le cas de la course d'orientation, du VTT, de l'escalade, du tir à l'arc, de la marche nordique et même du parapente! Car l'objectif est aussi de booster le nombre de licences. L'impact est très complexe à évaluer. Une étude réalisée à Toulouse en 2013 avait montré que Sentez-vous sport avait généré 370 signatures sur l'ensemble du département de la Haute-Garonne. Sur la base de ce travail, le CNOSF estime à 7 %, la proportion d'adhésions supplémentaires.

Rouleau compresseur

Cette année, le Comité olympique a également souhaité utiliser l'opération Sentez-vous sport pour faire la promotion de l'Euro 2016. Des animations seront au programme autour des stades des villes hôtes du championnat d'Europe de football: Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Étienne, et Toulouse. Le CNOSF ne craint-il pas de brouiller le message? « Non », rétorque Denis Masseglia. « Quel que soit le grand événement, nous sommes toujours sur la promotion du sport ». En revanche, « Sentez-vous sport risque peut-être de pâtir de la candidature olympique » admet-il, en référence au fameux grand week-end olympique qui se déroulera du 25 au 27 septembre (lire encadré). « Étant donné que les Jeux olympiques sont au-dessus de tout et qu'ils agissent tel un rouleau compresseur, les animations réalisées dans ce cadre passionneront peut-être davantage les foules. Cette année en tout cas. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

La ville de Viry-Châtillon a engagé une démarche expérimentale baptisée ViryVerySport. Elle vise à remettre les équipements collectifs à la disposition du plus grand nombre. Il s'agit de[…]

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

À Jonzac, l'espace aqualudique atteint l'équilibre

À Jonzac, l'espace aqualudique atteint l'équilibre

Le Calvados met le sport en mode transverse

Le Calvados met le sport en mode transverse

Plus d'articles