Nous suivre Acteurs du sport

Sélestat : le programme Devenir

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr

16 associations concernées
Les bourses ont dopé l'activité et le développement des clubs sportifs de proximité. Grâce à cette évolution et à une démarche active de communication auprès des parents et des associations, 110 dossiers ont été instruits entre septembre et décembre 2014, 16 associations sélestadiennes étant concernées, majoritairement des clubs sportifs, pour un budget de 8962 euros. À noter que l'enfant peut bénéficier à nouveau de cette bourse si la situation de ses parents reste inchangée d'une année à l'autre.

Depuis mars 2012, la ville de Sélestat (Bas-Rhin) conduit un projet ambitieux pour l'accompagnement des jeunes de la maternelle jusqu'à l'âge adulte: le programme Devenir. Il s'agit, grâce aux aides apportées par la ville, de favoriser l'accès aux différentes activités.

Le programme Devenir répond à quatre objectifs: la lutte contre le décrochage scolaire, l'amélioration du lien social, l'insertion sociale et professionnelle des jeunes par le sport et la culture, l'implication des familles dans l'éducation à l'école. Il se décline en quatre types d'action: un accueil café des parents dans les écoles, la participation à la veille éducative de l'Éducation nationale, l'aide au permis de conduire et une bourse d'aide à la pratique sportive et culturelle.

 

90 euros

La bourse d'aide à la pratique sportive et culturelle vise à rendre accessibles le sport et la culture à une majorité de jeunes sélestadiens de moins de 20 ans. Elle est attribuée en fonction des revenus familiaux et permet à son bénéficiaire d'obtenir un allégement des frais d'adhésion à une association sélestadienne qui a signé une convention avec la ville. 90 euros sont ainsi attribués en déduction des frais de licence ou d'inscription, afin de favoriser l'adhésion dans un club avec trois critères d'accès: habiter Sélestat, être âgé de moins de 20 ans et être (ou avoir des parents) non imposable.

 

Commission ad hoc

La situation familiale et budgétaire est analysée par les services du CCAS qui proposent un accueil individualisé des demandeurs. Le quotient familial réel détermine l'octroi de l'aide. Lors du rendez-vous avec le CCAS, une écoute et des conseils avisés permettent la définition de l'activité ciblée. Une commission ad hoc, constituée d'élus et de techniciens, analyse chaque situation avant que le maire valide les attributions. Les bénéficiaires des bourses s'acquittent de l'adhésion au club, abattement fait des 90 euros. Dans la mécanique de versement, ce soutien est délivré directement par la ville à l'association partenaire.

 

Travail collaboratif

Outre une équité d'accès au sport et à la culture pour tous, le dispositif permet aux enfants des familles touchées par l'éclatement de la cellule familiale de poursuivre leurs activités. Il facilite le repérage de situations difficiles par les services sociaux grâce à une nouvelle porte d'entrée pour les familles, moins stigmatisante que celle des aides sociales traditionnelles.

C'est le résultat du travail collaboratif et partenarial entre les services sociaux et des sports et culturels de la ville qui a permis d'aboutir à la réussite de ce dispositif.

 

Contact: service des sports, 0388588572.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Centre: un schéma centré sur les équipements

Centre: un schéma centré sur les équipements

La région Centre n'a pas attendu la circulaire de 2015 pour se lancer dans les schémas directeurs. Son premier date de... 2008. Et à l'image des deux autres qui suivront, ces documents sont centrés sur les[…]

12/11/2018 |
Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Dunkerque, les Etaps  vont devoir s'adapter

À Dunkerque, les Etaps vont devoir s'adapter

Plus d'articles