Nous suivre Acteurs du sport

Saint-Amand-les-Eaux: le centre aquatique à la pointe de l'innovation énergétique

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Chiffres-clés:
• Coût total de l'opération: 14,50 M€ TTC. • Subventions: région 3 M€; département 1 M€; CNDS 850000 € ; Feder 600000 €. • Surface totale: 4033 m². • 2 bassins: sportif (325 m²), apprentissage (350 m²). • Effectifs (équivalents-temps plein): hiver 20 personnes, été 24 personnes dont 4 saisonniers. • Nombre d'heures d'ouverture: 3696 heures par an, 77 heures par semaine. • Fréquentation annuelle prévisionnelle: 235000 personnes (public 50 %, scolaires 25 %, clubs 25 %). • Capacité d'accueil: 750 personnes en même temps. • Gradins: 350 places.

Saint-Amand-les-Eaux: le centre aquatique à la pointe de l'innovation énergétique

© OCTANT ARCHITECTURE ©Géraldine Brunell

Élégant sur le plan architectural, le centre aquatique de Saint-Amand-les-Eaux (Nord) est aussi innovant en matière énergétique. Sa particularité: il est chauffé par géothermie. Les usagers comme les exploitants semblent s'y retrouver.

L'histoire a démarré par un clin d'œil. Le tout nouveau centre aquatique de Saint-Amand-les-Eaux a officiellement ouvert ses portes le 14 février 2014 à... 14h14. Il avait été inauguré un mois et demi auparavant par le champion olympique Fabien Gillot. « Quand on est nageur, au quotidien, il est difficile de trouver un lieu de qualité pour s'entraîner. Un équipement comme celui-ci est rare, et c'est un réel plaisir d'être ici pour l'inaugurer », avait déclaré le régional de l'étape, originaire de Denain.

 

Apports solaires thermiques

La qualité s'observe tout d'abord depuis l'extérieur, signature éco-architecturale oblige. L'édifice, signé Octant Architecture, s'intègre élégamment dans son environnement paysager, en bordure d'un canal, La Scarpe, à 5 minutes à pied du centre-ville. Le centre est recouvert d'une toiture végétalisée pour favoriser l'isolation thermique et acoustique. Son orientation est optimisée pour bénéficier des apports solaires thermiques. Quant aux grandes verrières, elles donnent la part belle à la lumière naturelle. Cet équipement répond donc en tout point aux contraintes d'une conception durable et responsable.

 

Une double pompe à chaleur

À l'intérieur, impossible de manquer la gigantesque mosaïque (30 mètres de long) en forme de dragon. Elle est posée là, au milieu des bassins (inox): l'un, sportif, de 25 mètres (avec dix couloirs de nage) et un autre, polyvalent, comportant une zone d'apprentissage et un espace balnéoludique (avec bulles bouillonnantes et jets massants). La conception même du bâtiment apparaît surtout à la pointe de l'innovation énergétique. Pour assurer le chauffage de l'eau et de l'air, les exploitants misent sur la géothermie et non pas sur le gaz comme c'est le cas habituellement. Une première en France. Une double pompe à chaleur sur une nappe phréatique située à 43 mètres de profondeur assure une large part de l'apport énergétique nécessaire. De quoi mériter amplement le label de « Piscine publique de basse consommation (PPBC).

 

Des vestiaires au sol chauffant

Avec un recul de quelques mois, Franck Baudoux, le directeur général de la société publique locale qui gère le centre aquatique, affiche un large sourire. Pour au moins deux raisons: un, « le système fonctionne, il est facile d'entretien. Et surtout les usagers sont ravis du confort apporté. Sans compter qu'il dégage tellement de chaleur que nous en réorientons vers les sols chauffants de nos vestiaires », nous explique-t-il. Deux, la fréquentation se situe largement au-delà des espérances: « à neuf mois, nous avons célébré le 100 000e visiteur payant alors que nous -avions tablé sur 90000 au bout d'un an », ajoute-t-il. À noter enfin que la nappe phréatique assure également le remplissage des bassins lors des vidanges annuelles. De quoi en finir avec l'idée selon laquelle les piscines constituent les équipements publics les plus énergivores.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Premier équipement sportif de France doté d'une filtration sur céramiques, la piscine Jean-Régis d'Annecy tient ses promesses après un an de service: diminution de la consommation en eau du bassin, de[…]

26/10/2018 | Piscine
Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

À Mandelieu-la Napoule, le fitness en libre accès attire de nouveaux publics

À Mandelieu-la Napoule, le fitness en libre accès attire de nouveaux publics

Le fitness prend son envol en plein air

Le fitness prend son envol en plein air

Plus d'articles