Nous suivre Acteurs du sport

Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement

Le rapport « Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement », a été remis au Premier Ministre le 8 juin 2018 lors d’un déplacement à Toulouse. C’est le résultat du chantier de co-construction pour une politique associative lancé par le Gouvernement le 9 novembre 2017.

3 chantiers de travail ont été identifiés alors, chacun animés par 2 rapporteurs du Mouvement associatif :

  1. mettre en œuvre une politique renouvelée de soutien, d’appui et d’accompagnement des associations, afin qu’elles puissent mieux répondre aux mutations qui les touchent ;
     
  2. mieux soutenir la consolidation et le développement des activités d’utilité sociale portées par les associations ;
     
  3. mieux reconnaître le bénévolat et développer une société de l’engagement.

3 enjeux ont été identifiés :

  1. aboutir à des propositions de mesures pouvant être mise en œuvre rapidement pour soutenir un secteur qui a été touché durement par les décisions de l’été et notamment les répercussions de la réduction drastique des emplois aidés ;
     
  2. ne pas se limiter à une liste de mesures mises simplement bout à bout, mais à ce que le produit final puisse constituer les fondements d’une politique structurée de la vie associative ;
     
  3. s’inscrire dans l’esprit de la Charte des engagements réciproques renouvelée en 2014. C’est-à-dire sur la conception qu’elle fonde d’une relation moderne et coresponsable entre les pouvoirs publics et les associations au bénéfice d’un dialogue civil consolidé.

Le rapport fait 59 préconisations articulées sur 3 axes :

  1. faire vivre les potentialités de la loi 1901 >> conforter le cadre dans lequel évolue les associations ;
     
  2. bâtir une politique de développement, de soutien et de reconnaissance de la vie associative >> donner à la vie associative des moyens à la hauteur de ses enjeux ;
     
  3. faciliter la mission d’intérêt général des associations.


 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualité juridique

Actualité juridique

Réponses parlementaires Sénat  du 8 novembre Pratique du sport par les personnes de plus de soixante ans Question n° 06564 posée par Mme Florence Lassarade Réponse du Ministère des sports  

14/11/2018 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Plus d'articles