Nous suivre Acteurs du sport

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

© stadler _ region alsace

Interview de Jean-Paul Omeyer, Président de la commission sport à l’Assemblée des régions de France (ARF).

Les régions font-elles figure de bons élèves en matière de schémas de développement du sport ?


Certaines ont terminé. Pour d’autres c’est en cours. Mais dans de nombreux cas, les acteurs ont été plus ou moins contraints de réaliser des pauses dans les travaux. Il faut se remettre dans le contexte de fin 2014-2015, de fusion des régions, un vaste chantier. Dans la foulée, les ligues sportives ont dû faire en sorte de coller à la nouvelle carte de France au 31 décembre 2017. Le tout, sur fond de réformes administratives portant sur les transferts des compétences entre les collectivités. Et plus récemment, il y avait des attentes au sujet de la nouvelle gouvernance du sport, au niveau notamment des conférences régionales du sport, inscrites ou non dans la loi. Sans compter qu’il devrait aussi y avoir une nouvelle loi en 2019, baptisée Sport et société ou Sport et citoyenneté. Du coup, parfois, les schémas n’ont pas toujours été considérés comme des priorités.


Comment intégrer de la souplesse dans ces schémas, où il est par exemple peu question d’e-sport ou des pratiques autour des réseaux sociaux ?


Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires et c’est tout l’enjeu, j’insiste, des conférences territoriales du sport. Je pense par exemple au monde universitaire qui nous aide à nous projeter mais aussi aux acteurs économiques bien sûr, toujours à l’affût des nouvelles tendances. Le sport-santé est de plus en plus pris en compte mais il reste de nombreuses choses à construire sur cette thématique entre santé, bien-être, etc. Autre exemple : l’e-sport. Il pose de nombreuses questions. À chacune des régions de s’en emparer et de faire vivre ces schémas en ce sens.


Dans un contexte où l’environnement du sport évolue très vite, ces schémas sont-ils suffisamment évolutifs ?


Je m’interroge... Ces schémas ne doivent pas être de simples photographies de l’existant, avec cartographie des équipements, des clubs, des pratiques. Il doit y avoir un volet prospectif qui sera d’autant plus facile à mettre en place si chaque région se dote d’une conférence territoriale du sport ou d’un parlement régional du sport. Ce type d’instance permettra à tous les acteurs, y compris les usagers, de se parler.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Le grenelle de l’éducation et de l’insertion par le sport ce sera le 1er février

Le grenelle de l’éducation et de l’insertion par le sport ce sera le 1er février

« Les acteurs sportifs de terrain font face à des difficultés croissantes qui mettent en péril leur capacité à agir et à mener à bien leurs projets. Pourtant, ces acteurs ont une[…]

Une PPL sport et société avant la fin du mois ou rien

Une PPL sport et société avant la fin du mois ou rien

De la tutelle au contrôle, le mouvement sportif souhaite à minima des clarifications

De la tutelle au contrôle, le mouvement sportif souhaite à minima des clarifications

Sports et quartiers populaires : les élus signataires entendus par la ministre des Sports

Sports et quartiers populaires : les élus signataires entendus par la ministre des Sports

Plus d'articles