Nous suivre Acteurs du sport

Pour Decathlon, redonner le goût du sport aux français passe par des transformations majeures du système scolaire et sportif français

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pour Decathlon, redonner le goût du sport aux français passe par des transformations majeures du système scolaire et sportif français

© Sergey Ryzhov - stock.adobe.com

Decathlon a porté conjointement avec une dizaine d’acteurs du sport en France : Union Sport et Cycle, Withings, Wheelness, Sport Heroes, Fédération Française de Basket Ball, Filière Sport – Direction des Sports, Groupe VYV, Fédération Française du Sport pour Tous, Gymlib, Amer Sports, Five... une étude qui a pour objectifs de comprendre les freins à la pratique de l’activité physique et d'identifier des leviers concrets pour accompagner les Français à la pratique physique et sportive.

Un travail en 5 étapes (diagnostic, recherche créative, test des concepts, expérimentations, analyse et recommandation) a permis de tirer 3 enseignements :

  1. Un besoin de transformation du sport à l’école.
    Selon l’étude « le rejet du sport pour une partie des personnes tire sa source de mauvaises expériences sportives qui remontent à l’école, ancrant dans leur esprit que la pratique sportive était une contrainte, sans plaisir et nécessairement compétitive. »
    En découle une connotation quasiment négative du mot “sport”  et de préconiser « Un système qui exclut toutes formes de compétition, de notation et qui invite et encourage les enfants à bouger pour se sentir bien et s’amuser pourrait être une solution. »
     
  2. Un besoin d’une offre adaptée aux adultes débutants.
    L’étude a révélé une réelle difficulté pour un adulte débutant à trouver une pratique sportive qui correspond à ses envies, ses motivations. L’offre est souvent inadaptée en matière de niveau de pratique et d’adéquation avec l’organisation du quotidien familial et professionnel qui est la source de la difficulté à démarrer un sport à l’âge adulte. L’étude a notamment travaillé sur l’impossibilité de démarrer un sport collectif en étant adulte et débutant. L’enjeu pourrait être, par exemple, au départ de proposer une offre multi-pratiques à tous les non-sportifs. Cette offre leur permettrait de découvrir, tester et choisir sans contraintes selon leurs objectifs et les bénéfices attendus.
     
  3. Un besoin d’accompagnement au démarrage d’une pratique.
    Les premiers pas dans l’activité sportive pour les non-sportifs sont souvent synonyme d’échec souligne l’étude. En effet la volonté d’arriver rapidement à des résultats visibles ou a minima tangibles de la pratique sportive sont une condition de maintien de l’activité dans la durée, en tout cas tant qu’il n’y a pas de découverte d’un plaisir à l’activité. Et de proposer d’accompagner personnellement les débutants grâce à une application de suivi qui conseille et encourage le nouveau sportif dans ses premières semaines ou mois.

La nécessité absolue de conduire des transformations majeures du système scolaire et sportif français

L’étude montre la nécessité de transformer la vision fédérale aujourd’hui verticale, par discipline sportive et compétitive, pour adopter une lecture matricielle multi pratiques et plaisir.

En effet, l’absence de pratique n’est pas systématiquement une problématique de faible motivation individuelle. C’est aussi et surtout une inadéquation de l’offre existante avec les aspirations des potentiels des pratiquants et de leur niveau réel.

Ces transformations devront être collectives et coordonnées pour répondre aux motivations des utilisateurs, quelle que soit la pratique vers laquelle ils s’orientent.
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Radicalisation : Lagny-sur-Marne crève l’abcès

Radicalisation : Lagny-sur-Marne crève l’abcès

En 2017, le club de football de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), soutenu par la mairie, s’est séparé de deux éducateurs, pour des motifs de radicalisation. Trois ans plus tard, comment vit ce modeste club qui,[…]

Chanteloup expérimente les coachs d’insertion par le sport

Chanteloup expérimente les coachs d’insertion par le sport

À Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, le multisport bat son plein

À Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, le multisport bat son plein

Sport et télétravail font bon ménage

Sport et télétravail font bon ménage

Plus d'articles