Nous suivre Acteurs du sport

Poissy offre deux heures de sports à ses agents

Sujets relatifs :

Un impact positif sur l’absentéisme
 
La ville de Poissy comptabilise environ 20,5 jours d’absentéisme par an et par agent contre 22 jours au niveau national. La proportion est « stable », souligne le maire Karl Olive, « dans un contexte où l’absentéisme dans les collectivités territoriales a augmenté de 9,5 % entre 2014 et 2015 ». À Poissy, cela se traduit par un impact financier lourd : 1,5 million d’euros directement absorbés sur le budget communal…
Ce qui représente 4 % de la masse salariale. Une façon de dire que la pratique sportive peut aussi être synonyme d’économie.
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Poissy offre deux heures de sports à ses agents

© ville poissy

Engagée depuis 2014 dans un plan d’amélioration des conditions de travail, la ville de Poissy (Yvelines) propose deux heures d’activités sportives par semaine à ses agents, sur leur temps professionnel. Les agents, y compris ceux qui ne faisaient pas de sport, sont séduits.
À Poissy, le bien-être des 850 agents municipaux ne s’arrête pas aux portes de la mairie ! Le programme d’actions Poissy bien-être, a été initié en janvier 2017 par le maire Karl Olive, pour « favoriser le bien-être au travail, lutter contre l’absentéisme et renforcer la cohésion ». Il se décline autour d’une mesure phare : l’intégration au temps de travail, de deux heures de sport hebdomadaire.
 

1 agent sur 4 déjà séduit

 
« Sur la base du volontariat », précise le maire, le sourire aux lèvres. Et pour cause. Lancé en janvier 2017, le programme a, selon ses chiffres, immédiatement séduit 200 agents. Soit près d’un sur quatre. Puis une cinquantaine est venue s’ajouter sur le second trimestre. De quoi déstabiliser les équipes ? « Pas du tout », rétorque le maire qui met en avant l’organisation du système. En pratique, « les
personnels qui le souhaitent doivent solliciter leur responsable hiérarchique et lui remettre une fiche d’inscription ainsi qu’un certificat médical. Le ou la chef (fe) de service organise alors les rotations afi n que le service rendu aux Pisciacais ne soit pas aff ecté ».
 

Aucun impact sur le budget

 
Marche nordique, marche, gymnastique d’entretien, aquagym, natation et aquajogging : six activités sont ainsi proposées sur différents créneaux. Elles s’inscrivent dans le cadre du plan de formation interne mis en place par la collectivité en 2017. Quant aux séances, elles sont portées par des professionnels (éducateurs brevetés, maîtres-nageurs…), salariés de la ville. « Donc aucun impact sur
le budget de la collectivité », glisse l’édile.
 

Cohésion des équipes

 
S’il est encore prématuré d’évoquer un bilan précis, Karl Olive précise que « 90% de celles et ceux qui ont participé aux séances au cours du premier trimestre sont totalement satisfaits. Et nous ne touchons pas que les agents déjà sportifs. ». Il évoque « un bien-être
après les séances, des bienfaits pour la santé physique comme psychique, des conséquences positives au niveau du lien social, de la communication interservices et de la cohésion des équipes ».
Par ailleurs, en un an, « le nombre d’arrêts maladie de courte durée a baissé de 4 %, ce qui est très important », enchaîne-t-il,
persuadé que le dispositif sportif – engagé en janvier – n’y est pas totalement étranger. « 4%, cela représente l’équivalent temps plein (ETP) d’un agent par an ! »
 

Gagnant-gagnant

 
Poissy bien-être est mis en place pour une durée de trois ans. Karl Olive est très confiant : « c’est un système gagnantgagnant.
Je suis persuadé que cela va fonctionner », conclut-il. Plusieurs collectivités observent d’ailleurs d’un oeil attentif l’expérimentation pisciacaise.
Ce serait notamment le cas de métropoles comme Montpellier, Bordeaux et encore Strasbourg.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Le surf sur la bonne trajectoire

Le surf sur la bonne trajectoire

Nouvelle discipline olympique, le surf entame sa transformation. Et s’il reste populaire auprès des jeunes et des habitants du littoral, il veut, avec le développement du paddle et la construction de structures artificielles,[…]

Morbihan : une convention pour voir plus loin

Morbihan : une convention pour voir plus loin

À Bouaye, l’office des sports dynamise le lien entre les clubs et la commune

À Bouaye, l’office des sports dynamise le lien entre les clubs et la commune

UNSS, le sport passerelle

UNSS, le sport passerelle

Plus d'articles