Nous suivre Acteurs du sport

Pendant le confinement : le manque d’activité a nui à la santé mentale

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr
Pendant le confinement : le manque d’activité a nui à la santé mentale

© Seventyfour - stock.adobe.com

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, dès l’annonce du confinement mis en place du 17 mars au 11 mai 2020, Santé publique France a lancé un dispositif de surveillance comportementale (enquête CoviPrev) permettant d’évaluer l’impact du confinement sur la santé de la population. La sixième vague de cette enquête conduite du 4 au 6 mai 2020 a permis d’analyser les niveaux d’activité physique et de sédentarité de la population adulte pendant le confinement, l’évolution perçue de ces comportements par rapport à avant le confinement et les facteurs qui lui sont associés. Un échantillon indépendant de 2 000 personnes, âgées de 18 ans et plus, résidant en France métropolitaine, a été interrogé en ligne.

Résultat durant la période de confinement la moitié de la population n’a pas atteint les recommandations d’au moins 30 minutes d’activité physique par jour et un tiers a déclaré un niveau de sédentarité élevée, passant plus de 7 heures par jour en position assise. La fréquence de rupture de sédentarité a été inférieure aux recommandations spécifiques au confinement pour 55% des personnes interrogées. En comparant à leurs pratiques d’avant le confinement, 47% des répondants ont déclaré avoir diminué leur activité physique et 61% avoir augmenté leur temps quotidien passé assis.

L’étude met en évidence des liens entre activité physique, sédentarité et santé mentale ont été montrés. Le manque d’activité physique, la sédentarité élevée, la diminution de l’activité physique et la hausse du temps passé assis par rapport à avant le confinement étaient associés, de façon différenciée selon le sexe, à l’anxiété, à la dépression ou à des troubles du sommeil déclarés pendant le confinement

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Une note pour la mise en place des conférences régionales du sport et des conférences des financeurs

Une note pour la mise en place des conférences régionales du sport et des conférences des financeurs

Le directeur des sports du ministère et le directeur de l’ANS ont adressé aux services déconcentrés une note datée du 28 janvier relative à la mise en place des conférences régionales[…]

Les services des sports dans le brouillard

Les services des sports dans le brouillard

La filière sport retient son souffle

La filière sport retient son souffle

15 conventions avec des fédérations pour favoriser la pratique sportive des élèves

15 conventions avec des fédérations pour favoriser la pratique sportive des élèves

Plus d'articles