Nous suivre Acteurs du sport

Palaiseau: une semaine du sport scolaire et citoyen

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr

Journée type
Les classes arrivent entre 8h45 et 9h15. Les ateliers vont de 10 heures à 14 heures avec une pause d'une heure pour manger le midi. Toutes les 20 minutes, les classes changent d'atelier. À partir de 14 heures, l'épreuve des relais se met en place avec des séries qualificatives pour les finales. Le relais se déroule sur 10 x 40 mètres. Les équipes sont constituées de dix enfants dont cinq filles et cinq garçons. Ensuite, un relais animateurs/enseignant se met en place créant une belle ferveur chez les enfants. « Nous sommes en compétition avec les animateurs sportifs, aussi nous savons d'avance que nous allons perdre. Nous montrons donc vraiment aux élèves que l'essentiel est de participer », ajoute Agnès Dobigny, aujourd'hui conseillère pédagogique de la circonscription. Pour terminer, la remise des récompenses est présentée sur le podium. Le retour dans les écoles se fait à partir de 15h15.

La ville de Palaiseau organise depuis plusieurs années la semaine du sport scolaire, rassemblement de toutes les écoles élémentaires autour des valeurs du sport. Elle prend aujourd'hui une nouvelle dimension pour former les jeunes à la citoyenneté et au respect d'autrui.

La semaine du sport scolaire permet de clôturer l'année en faisant venir sur cinq jours toutes les écoles avec leurs classes du CP au CM, sur le complexe sportif Georges Collet de Palaiseau (Essonne). Cet événement est un moment de convivialité qui permet de renforcer le lien social entre les différents enfants et de leur donner le goût du sport et l'esprit d'équipe.

 

Varier les plaisirs

Les compétitions sont amicales car l'objectif est que les enfants prennent du plaisir en testant différentes disciplines. « C'est une journée festive, il faut donc varier les plaisirs: les enfants touchent à tout, de l'athlétisme aux jeux collectifs en passant par l'habileté », précise Sophie Cazenave, éducatrice territoriale des activités physiques et sportives. Les objectifs pédagogiques sont de créer une émulation collective entre les enfants, de leur donner la possibilité de créer des animations lors de l'événement (chansons, banderoles, etc.) et de mettre en avant les jeunes qui se distinguent par leur esprit et leur qualité sportives. « Certaines des athlètes que j'entraîne au club d'athlétisme de Palaiseau, et qui maintenant sont âgées de 17 ans, se souviennent encore du moment où, écolières, elles sont montées sur le podium », indique Christian Pépin, responsable du secteur EPS/animations.

La semaine dure cinq jours, chaque jour correspondant à un niveau de classe. Il y a trois types d'ateliers:

- épreuves individuelles: course de vitesse, saut en longueur et sumo;

- épreuves collectives: handball, basket-ball, football, lancer, rugby et quiz;

- épreuves à récompense immédiate: golf.

 

Les journées sont toutes du même format (lire encadré). En 2015, la manifestation a rassemblé 75 classes soit 1900 élèves. Pour l'organisation, la ville met à disposition une équipe de vingt-cinq animateurs sportifs, prend en charge les transports, installe toute la logistique et récompense tous les enfants participants.

 

Respect d'autrui

Ce projet s'inscrit dans la continuité du développement du sport à l'école tel que l'imposent les programmes officiels de l'Éducation nationale. Son originalité et les valeurs recherchées pour les enfants engagent le projet sur des dimensions qui vont au-delà de la pédagogie et de la motricité pour aborder la formation à la citoyenneté et le respect d'autrui. Dans le contexte actuel, ce type de projet unique en son genre est un outil intéressant à la construction d'un enfant au regard des règles, des vertus et des codes que le sport peut transmettre et véhiculer.

« Cette fête est toujours riche en émotions, c'est un grand moment de bonheur pour les élèves pour clôturer l'année », conclut Sébastien Merceron, responsable du service jeunesse et sports.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

La métropole du Grand Nancy s'est lancée dans la restructuration de ses termes historiques, ouvertes en 1913. Pour la mise en œuvre de cet équipement, elle a opté pour une délégation de service[…]

12/10/2018 | InstallationsPiscine
À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Dunkerque, les Etaps  vont devoir s'adapter

À Dunkerque, les Etaps vont devoir s'adapter

À Cholet, l'escalade prend  de la hauteur

À Cholet, l'escalade prend de la hauteur

Plus d'articles