Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Noyades en piscine : les caméras viendront-elles au secours de l’humain ?

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Noyades en piscine : les caméras viendront-elles au secours de l’humain ?

© anawat_s fotolia

Les noyades en piscines ne représentent que 1 à 2 % sur l’ensemble de ce type d’accidents. En France, malgré les demandes répétées d’élus, le système de détection et de surveillance n’est toujours pas obligatoire. Pourtant, si la surveillance humaine est incontournable, elle est faillible et gagnerait en efficacité avec l’aide de caméras.

En matière de sécurité, le plan d’organisation de la surveillance et des secours (POSS), « outil obligatoire, permet de concevoir et d’organiser le dispositif de prévention des noyades dans les piscines », écrit Jean-Claude Cranga, ancien directeur d’établissement et auteur de plusieurs ouvrages. Véritable Ba-Ba de l’organisation interne de l’établissement, réalisé par la direction de la piscine, il répond aux obligations de sécurité telles que prévues par différents articles du code des sports (1). L’ensemble des piscines dispose donc de ce document sur-mesure, il incombe à l’exploitant de s’assurer qu’il est connu de tout le personnel, permanent et occasionnel de l’établissement.

Vigilance maximale

Le POSS doit faire l’inventaire des risques, par exemple les zones dangereuses ou angles morts, afin de renforcer la vigilance et l’attention du personnel encadrant. L’exploitant devant tout mettre en oeuvre pour garantir la sécurité et la surveillance (notion introduite par la loi du 24 mai 1950), le POSS est donc à la fois le bras armé de l’exploitant, mais aussi l’outil de sa politique. Il devrait tout formaliser, comme les prises de poste ou les pauses, indispensables pour garder une vigilance maximale, qui n’est effective que sur 49 % du temps de surveillance, comme l’a montré une étude récente (2) selon laquelle la surveillance ne serait ainsi pas adaptée sur un tiers du temps, et plus inquiétant, elle ne serait pas assurée pendant près d’un quart du temps… Ce qui est en fait plutôt logique, la fatigue, la lassitude, le bruit et la chaleur des bassins, diminuant la vigilance.

Technologie délicate

Afin de pallier ces pertes d’attention, la solution pourrait être technologique. L’un des systèmes développés depuis une quinzaine d’années fait appel à des caméras subaquatiques et aériennes, reliées à des ordinateurs avec des logiciels de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Premier équipement sportif de France doté d'une filtration sur céramiques, la piscine Jean-Régis d'Annecy tient ses promesses après un an de service: diminution de la consommation en eau du bassin, de[…]

26/10/2018 | Piscine
Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

À Mandelieu-la Napoule, le fitness en libre accès attire de nouveaux publics

À Mandelieu-la Napoule, le fitness en libre accès attire de nouveaux publics

Le fitness prend son envol en plein air

Le fitness prend son envol en plein air

Plus d'articles