Nous suivre Acteurs du sport

"Nous devons penser mutualisation, complémentarité, coopération, efficience" - Laura Flessel

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

© Herve Hamon

Témoignage de Laura Flessel, ministre des Sports

« Je n'imagine pas une politique efficace qui ne soit pas partenariale.
La gouvernance du sport n'a pas évolué depuis près de soixante ans. À cette époque, les collectivités n'avaient ni le pouvoir ni l'expertise qu'elles ont aujourd'hui. Les régions n'existaient d'ailleurs pas.

Aujourd'hui, les collectivités sont les principaux financeurs du sport et les régions gèrent les Creps. Il y a soixante ans, le mouvement sportif n'était pas professionnalisé comme aujourd'hui. Et l'imbrication du sport et de l'économie n'était pas la même. Quant à la présence des acteurs privés, elle était marginale.

Bref, c'est comme si nous travaillions avec un fax à l'heure où l'on parle d'intelligence artificielle. Il est temps de mettre fin à cet anachronisme.

L'organisation du sport français est à bout de souffle, tant sur la pratique que sur la haute performance. Si nous voulons plus de médailles et plus de licenciés, il nous faut nous moderniser. Ce qui signifie d'arrêter de réfléchir en silo et d'agir en tuyau d'orgue. Nous devons penser mutualisation, complémentarité, coopération, efficience. Des premiers travaux, il s'est dégagé la volonté d'une gouvernance partagée. C'est une chance historique à saisir pour faire avancer le sport français » 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualités juridiques

Actualités juridiques

JO du 16 septembre 2018 Ministère des sports • 14 Arrêté du 5 septembre 2018 portant délégation de signature au cabinet de la ministre des sports JO du 15 septembre • 48 Arrêté du 13[…]

18/09/2018 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Un rapport propose que les titulaires d’un BNSSA puissent remplacer les MNS en surveillance

Un rapport propose que les titulaires d’un BNSSA puissent remplacer les MNS en surveillance

81 % des jeunes pensent que l’organisation des Jeux aura un effet positif sur la pratique sportive en France

81 % des jeunes pensent que l’organisation des Jeux aura un effet positif sur la pratique sportive en France

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX