Nous suivre Acteurs du sport

abonné

«Nos métiers doivent nous permettre de nous adapter » - Marie-cécile Doha

Jacques Vergnes . jvergnes@maregionsud.fr

Sujets relatifs :

«Nos métiers doivent nous permettre de nous adapter »  - Marie-cécile Doha

Marie-Cécile Doha, cheffe adjointe du pôle sport de la DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

Quelles conséquences a eu la fusion des deux régions dans l'organisation du pôle sport de la DRDJSCS?

Le pôle est réparti sur deux sitesavec Lyon comme siège et Clermont-Ferrand. Le pôle est composé de deux inspecteurs jeunesse et sport (chef de pôle et adjointe), de douze professeurs de sport - conseillers d'animation sportive, de cinq agents administratifs - et de 145 professeurs de sport - conseillers techniques sportifs (CTS) placés auprès d'une fédération. À cela s'ajoutent deux médecins conseillers régionaux qui, s'ils interviennent dans le champ du sport, sont placés directement auprès de la direction. Le site de Lyon traite les dossiers liés au sport de haut niveau, aux équipements, au CNDS, au recensement des équipements sportifs (RES), aux équipes techniques régionales et à la coordination des CTS. Le site de Clermont-Ferrands'occupe des dossiers liés au sport-santé, du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Interview de Rémy Léonard

Interview de Rémy Léonard

Rémy Léonard est sous-directeur en charge des sports, région Nouvelle Aquitaine "La nouvelle gouvernance du sport va impliquer un travail collaboratif permanent" Quelles sont vos missions en tant que sous-directeur[…]

19/11/2019 |
Interview d'Agnès Desvaux : « Nous devons avoir pour préoccupation permanente d’être bienveillant avec nos équipes »

Interview d'Agnès Desvaux : « Nous devons avoir pour préoccupation permanente d’être bienveillant avec nos équipes »

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Plus d'articles