Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Marseille, le sport en capitale ?

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr
Marseille, le sport en capitale ?

© Figurniy Sergey - fotolia

En 2017, Marseille Provence est Capitale européenne du sport. Ce nouveau défi pour la cité phocéenne et le territoire métropolitain est l'occasion de poursuivre le développement de leur attractivité nationale et internationale par l'accueil d'événements sportifs majeurs. Avec trois objectifs: le développement économique, la cohésion sociale et la rénovation des équipements les plus anciens.

En remportant le titre de « Capitale européenne du sport 2017 », la ville de Marseille franchit une étape, s'affirmant comme une métropole internationale ambitieuse et démontrant son savoir-faire dans l'organisation d'événements économiques, culturels et sportifs majeurs tels que Marseille Provence 2013 et l'Euro 2016. Pour le lancement de cette année européenne, une soirée d'inauguration a été organisée le 14 janvier avec comme temps fort la finale du Red Bull Crashed Ice, une épreuve internationale de descente sur glace. Une piste de 340 mètres a été montée pour l'occasion, au pied du Vieux-Port et de l'hôtel de ville. Mais au-delà de l'événementiel, -Marseille Provence entend proposer une programmation autour de trois objectifs majeurs.

 

Faire réussir l'économie

Il s'agit de permettre aux entreprises de se développer, de leur faciliter l'installation dans la ville, de mettre en place les meilleures conditions pour leur réussite, particulièrement dans l'industrie et le commerce des métiers du sport. Un objectif ambitieux qui vise à la fois la formation et la création d'emplois. Le mieux vivre ensemble s'inscrit obligatoirement dans la nécessité pour chacun de pouvoir s'épanouir dans une activité professionnelle.

 

Renforcer la cohésion sociale

À Marseille, 220000 personnes pratiquent une activité sportive ou de loisir. Qu'elles le fassent[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Coup de froid sur les patinoires

Coup de froid sur les patinoires

Les patinoires hexagonales sont saturées, victimes de leur succès, en partie lié à la diversification des pratiques. La fédération tire la sonnette d’alarme et veut, à l’image de la[…]

Grand Poitiers, l’ambition e-capitale

Grand Poitiers, l’ambition e-capitale

Interview de Jean-François Martins : "la pratique du esport est réelle, concrète et mérite un soutien"

Interview de Jean-François Martins : "la pratique du esport est réelle, concrète et mérite un soutien"

L’esport, de moins en moins virtuel

L’esport, de moins en moins virtuel

Plus d'articles