Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Maintenance des équipements sportifs : faut-il externaliser ?

Sylvie Roman, sylroman@yahoo.fr

Sujets relatifs :

Maintenance des équipements sportifs :  faut-il externaliser ?

© Bernard Bodo - Fotolia

Il y a autant de types de solutions pour la maintenance et le suivi des équipements sportifs qu'il y a de collectivités, ou presque. Les réponses sont multiples et dépendent avant tout d'un choix de politique. Pour bien choisir, la collectivité doit définir ses besoins, l'état de son parc sportif, son implantation sur le territoire, et le nombre d'agents territoriaux qui ont des compétences techniques. «Avant toute chose, il faut définir le mode de gestion: en régie, ou en délégation de tout ou partie. Cela dépend donc en premier lieu des élus », souligne Bernard Brilli, directeur commercial Services et Efficacité énergétique chez Idex. Pour le maître d'ouvrage, la question se pose en termes de niveau de maîtrise que la collectivité souhaite assumer. Vient ensuite le choix du mode de diagnostic en interne, ou par un bureau d'études selon que la collectivité possède ou non les compétences nécessaires à la réalisation de l'état des lieux et des besoins.   AMO « Il est assez rare qu'une collectivité ait toutes les compétences pour mener un audit complet sur tous les postes, énergie, génie climatique, froid... De plus, par expérience je crois qu'un œil extérieur est utile, sinon indispensable. Pour moi la fonction d'assistant à maîtrise d'ouvrage, l'AMO, s'avère une assurance supplémentaire, pour le maître d'ouvrage et pour les entreprises », poursuit Bernard Brilli. L'AMO peut porter l'attention des élus sur les capacités d'une entreprise à répondre au marché (nombre de personnes affectées à la mission, implantation de l'entreprise, réactivité en cas de panne...); lors du suivi tout au long du contrat, c'est une garantie supplémentaire de résultats pour les élus, et donc les deniers de la commune. « Pour nos installations, nous avons réalisé les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

À Cholet, l'escalade prend  de la hauteur

À Cholet, l'escalade prend de la hauteur

Inaugurée fin 2016, la nouvelle structure artificielle d'escalade de Cholet est intégrée au nouveau centre sportif Grégoire, tout en étant autonome. Trente-cinq cordées peuvent y évoluer en[…]

Structures artificielles d'escalade: quels choix  pour quelles pratiques?

Structures artificielles d'escalade: quels choix pour quelles pratiques?

Les Alpes-de-Haute-Provence misent sur les services pour être une destination vélo

Les Alpes-de-Haute-Provence misent sur les services pour être une destination vélo

Les cyclistes en veulent toujours plus

Les cyclistes en veulent toujours plus

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX