Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Les services des sports dans le brouillard

Samuel Cardona

Sujets relatifs :

Les services des sports dans le brouillard

© alphaspirit - stock.adobe.com

Les critères sanitaires permettant une réouverture totale des équipements sportifs n’ont pas été atteints en décembre 2020, et les directeurs des sports des collectivités territoriales ne sont pas non plus très optimistes en ce début d’année 2021. Mais la mise en œuvre de la vaccination de masse laisse enfin entrevoir un retour prochain à la normale.

Alors que depuis le mois de mars 2020, les responsables des services des sports territoriaux s’échinent à gérer au mieux la crise sanitaire afin de maintenir la pratique des activités physiques et sportives, et avec un certain bon sens, en créant régulièrement des actions innovantes, au gré des décisions gouvernementales, les propos de la ministre déléguée aux Sports tenus le 3 décembre, lors d’un webinaire, ont semblé maladroits.

Roxana Maracineanu s’est en effet exprimée ainsi lors de cette visioconférence organisée par Asporta (Association sport et agglomérations) : « C’est le rôle d’une organisation comme la vôtre de faire partir l’information assez à l’avance pour qu’on ne se retrouve pas, comme ça a été le cas dans certaines mairies » où « les directeurs des sports attendaient la sortie de la publication du décret, ne serait-ce que pour informer positivement les associations… Voilà, si jamais le message est passé que ça va rouvrir, et que vous avez de notre part le message qu’on a un arbitrage positif, vous pouvez déjà informer les associations, parce que sinon il y a un temps de latence important, et finalement les associations ne peuvent se mettre en route que trois jours après, parce qu’elles-mêmes n’ont pas informé leurs adhérents ».

Les réactions n’ont pas tardé. « C’est l’hôpital qui se moque de la charité », commente un directeur des sports exprimant le ressenti de nombre de ses homologues, « bientôt, les directions des sports des communes et EPCI seront responsables des consignes floues et contradictoires du ministère ».

On a observé en effet en cette fin d’année 2020 des contradictions dans les annonces sur les conditions d’accès aux équipements sportifs, entre le Premier ministre et les communications du ministère des Sports, mais également dans les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Une note pour la mise en place des conférences régionales du sport et des conférences des financeurs

Une note pour la mise en place des conférences régionales du sport et des conférences des financeurs

Le directeur des sports du ministère et le directeur de l’ANS ont adressé aux services déconcentrés une note datée du 28 janvier relative à la mise en place des conférences régionales[…]

Pendant le confinement : le manque d’activité a nui à la santé mentale

Pendant le confinement : le manque d’activité a nui à la santé mentale

La filière sport retient son souffle

La filière sport retient son souffle

15 conventions avec des fédérations pour favoriser la pratique sportive des élèves

15 conventions avec des fédérations pour favoriser la pratique sportive des élèves

Plus d'articles