Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Les sanctions encourues par les dirigeants de fait ou de droit 

 

Pendant une période de trois ans à compter du jugement de prononcé de la liquidation judiciaire, les dirigeants de fait ou de droit ayant contribué à une faute de gestion peuvent être poursuivis en justice. 

 

Par faute de gestion, on entend la situation dans laquelle la faute de gestion commise a contribué à l’insuffisance d’actifs constatée, elle-même à l’origine du plan de sauvegarde, de la procédure collective de la personne morale. 

 

De même, au cours d’une procédure de liquidation judiciaire, le tribunal peut décider de mettre à la charge d’un dirigeant de fait ou de droit la totalité ou une partie des dettes de la personne morale en question, dans les conditions suivantes. 

 

Il s’agit des hypothèses dans lesquelles : 

- le dirigeant de fait ou de droit aurait disposé des biens de la personne morale comme des siens propres, ou encore aurait fait des actes de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les actualités juridiques

Les actualités juridiques

Journal officiel   7 juillet   Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales 12 Arrêté du 15 juin 2020 portant ouverture d'un examen professionnel[…]

07/07/2020 |
Les actualités juridiques

Les actualités juridiques

Les actualités juridiques

Les actualités juridiques

Une commune peut-elle donner un droit d’usage perpétuel d’un terrain à une association ?

Une commune peut-elle donner un droit d’usage perpétuel d’un terrain à une association ?

Plus d'articles