Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Les questions posées

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr

Sujets relatifs :

Les questions posées

© raw pixel - adobestock

Le chantier gouvernance du sport a vocation à redéfinir le rôle et les missions des acteurs mais au-delà, de répondre à différentes questions associées. Voici la feuille de route et les questions posées lors du lancement de la démarche le 23 novembre 2017 au Salon des maires.

À l'heure où les Jeux olympiques et paralympiques imposent le double objectif de briller par les performances sportives et de réussite sociale, mais aussi d'être exemplaire en matière d'éthique sportive, l'enjeu d'une réflexion sur la gouvernance du sport consiste à coconstruire un modèle de gouvernance partagée à responsabilités réparties entre l'État au niveau central et déconcentré, le mouvement sportif et ses athlètes, les collectivités locales, ainsi que les entreprises.Le but est aussi d'encourager les initiatives et de libérer des énergies par le biais d'une répartition cohérente des responsabilités entre les différents acteurs du sport.

 

Développement des pratiques et du haut niveau

  • Faut-il conserver le régime des compétences partagées?
  • Faut-il et comment se doter d'une stratégie partagée?
  • Faut-il mieux préciser dans la loi l'intérêt général lié au développement de la pratique sportive?
  • Faut-il maintenir le CNS? Si oui, à quelles conditions?
  • Productions d'avis?
  • Si non, comment s'organise la « démocratie sportive »?
  • Comment associer les pratiquants?

 

L'État

Dans son programme, le président de la République a indiqué vouloir donner davantage d'autonomie aux fédérations sportives et au Comité national olympique et sportif français (CNOSF), aux acteurs locaux en recentrant l'action de l'État sur des missions essentielles de coordination, de réglementation et d'évaluation éthique des compétitions (lutte anti-dopage, transparence sur les flux financiers dans le sport, etc.).

  • Quel périmètre pour l'intervention de l'État?
  • Quelle organisation au sein de l'État dans[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Actualités juridiques

Actualités juridiques

Réponses parlementaires Sénat Absence du karaté aux jeux olympique de Paris en 2024 Question n° 11490 posée par M. Jérôme Bascher Réponse du Ministère des sports Karaté aux jeux[…]

10/09/2019 | Droit du sport
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

28 millions d’euros d’ici à 2022 pour aider les associations

28 millions d’euros d’ici à 2022 pour aider les associations

Les JO déjà dans l’esprit de 93 % des Français

Les JO déjà dans l’esprit de 93 % des Français

Plus d'articles