Nous suivre Acteurs du sport

Les professeurs de SUAPS

Jean-Louis Gouju • gouju@u-pec.fr

Sujets relatifs :

,

Dans le contexte des années 1970 où la pratique sportive était jugée comme un élément important de la vie de l'étudiant, est née une fonction particulière, le professeur de SUAPS (service universitaire des activités physiques et sportives). 45 ans plus tard, ces services communs se sont bien développés.

Qui sont les professeurs de SUAPS?

Des professeurs d'éducation physique et sportive (EPS) qui sont chargés de marier la tradition sportive universitaire avec un objectif de service public. Les professeurs d'EPS sont des fonctionnaires de l'État, recrutés au niveau Master pour l'enseignement dans le secondaire. À l'époque en effet, les professeurs d'EPS étaient des fonctionnaires du ministère de la Jeunesse et des Sports et les métiers actuels d'éducateurs sportifs n'existaient que très peu. 800 professeurs d'EPS assurent ce rôle et sont renforcés par environ 1500 intervenants extérieurs aux universités.

 

Quelles sont leurs grandes missions?

La première est de permettre aux étudiants et aux personnels de pratiquer du sport en loisir. Les SUAPS proposent donc aux étudiants de cours, des ateliers, des animations de divers sports, activités physiques et culturelles. Cela va des sports individuels (athlétisme, natation), duels (raquettes, combat), collectifs, à tous les sports de plein air jusqu'aux activités de la forme (yoga, fitness, musculation) ou de danse. La seconde représente la tradition associative du sport universitaire avec une Fédération française du sport universitaire. Les rencontres étudiantes permettent ainsi une vie associative renforcée, mais aussi un accès spécifique jusqu'au plus haut niveau. L'« association sportive » de l'université permet et facilite également la mise en place d'échanges y compris à l'international, d'événements sportifs et culturels donnant ainsi aux étudiants impliqués l'expérience d'organisateur de projet.

 

Quel est le lien avec les diplômes?

La troisième mission est plus récente et consiste à faire entrer l'activité physique et sportive au cœur des compétences construites et attestées par les diplômes. Véritable composante d'une culture humaniste, il ne s'agit plus seulement d'un étudiant à la tête bien faite, mais aussi d'un être sain au sens le plus large du terme. Les étudiants peuvent donc valider les ECTS (crédits européens) tout au long de leur parcours de formation par des unités d'enseignement libres. Cette fonction spécifique maintient la volonté d'un sport au service direct de la construction du citoyen jusqu'au plus haut niveau. Plus qu'une éducation physique au sens d'une matière obligatoire, les intervenants concourent à une mission très spécifique: donner à la fois l'envie et le goût de la pratique physique par tout ce qu'elle représente de potentiel citoyen, de compétence spécifique, mais aussi d'espoir de santé au long terme.

Pour plus de renseignements: http://www.gnds.fr/

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Interview de Rémy Léonard

Interview de Rémy Léonard

Rémy Léonard est sous-directeur en charge des sports, région Nouvelle Aquitaine "La nouvelle gouvernance du sport va impliquer un travail collaboratif permanent" Quelles sont vos missions en tant que sous-directeur[…]

19/11/2019 |
Interview d'Agnès Desvaux : « Nous devons avoir pour préoccupation permanente d’être bienveillant avec nos équipes »

Interview d'Agnès Desvaux : « Nous devons avoir pour préoccupation permanente d’être bienveillant avec nos équipes »

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Plus d'articles