Nous suivre Acteurs du sport

"Les jeux vont donner une impulsion aux collectivités pour développer leurs politiques sportives"

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

© Herve Hamon

Interview de Camille Reinauld, en charge des relations avec les collectivités de Paris 2024.

À la fin juin 2017, seules 4000 communes et intercommunalités avaient adopté une délibération de soutien à la candidature de Paris 2024. Soit une sur dix.

Comment interprétez-vous ce chiffre?

Nous avons le soutien officiel des principales associations qui représentent les collectivités territoriales: l'Association des maires de France, l'Assemblée des départements de France, l'Association des régions de France, l'Association des élus en charge du sport... Elles sont rassemblées dans un Comité des sites et territoires qui se réunit une fois par trimestre. Les délibérations, c'est un plus. Cette candidature est un projet national qui dépasse le cadre de Paris, d'autant plus qu'à travers les épreuves de football et de voile, des compétitions sont susceptibles de se dérouler dans plusieurs métropoles. Lesquelles pourront également mettre en place des « zones de célébration ». Les épreuves y seront retransmises. Mais il s'agira surtout de lieux où l'on s'initiera à la pratique sportive.

Considérez-vous que le pari de la mobilisation du public français est gagné?

Oui. Nous avons observé une montée en puissance, à partir également d'une unité politique autour du projet. Les Journées olympiques de la fin juin ont été un grand succès et l'enthousiasme dépasse le cadre de l'Ile-de-France. Nous le constatons aussi à travers les sondages d'opinion très favorables à l'organisation des Jeux. Reconduite en cette rentrée 2017-2018, la semaine olympique (lire Initiative p. 13) se décline également un peu partout dans le pays.

Que diriez-vous aux sceptiques?

Les Jeux sont conçus pour être une opportunité pour développer la pratique sportive. Il ne s'agit pas seulement de quelques semaines de compétition. L'enjeu est surtout de s'en servir pour inscrire le sport au cœur de la société. Et donner une impulsion dont vont pouvoir se servir les collectivités locales pour développer leurs futures politiques sportives. (1)

Entretien réalisé le 3 juillet 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Le Conseil d’Etat fait 21 propositions pour une politique publique du sport ambitieuse

Le Conseil d’Etat fait 21 propositions pour une politique publique du sport ambitieuse

Le sport constitue un fait social complet qui touche à de nombreuses questions sensibles de la société française : santé, égalité des sexes, vieillissement de la population, éducation mais[…]

23/10/2019 | Politiques sportivesJO 2024
La Bourgogne Franche-Comté récompense la vertu

La Bourgogne Franche-Comté récompense la vertu

[Interview] : « Chaque structure fait remonter environ 70 euros par licencié » - Eric Thomas

[Interview] : « Chaque structure fait remonter environ 70 euros par licencié » - Eric Thomas

Les fédés mettent les clubs à l’amende

Les fédés mettent les clubs à l’amende

Plus d'articles