Nous suivre Acteurs du sport

Les Français manquent d’activité physique

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les Français manquent d’activité physique

© M Cambon

Les Français sont trop sédentaires ! C’est l’alerte lancée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), qui publie tous les cinq ans son étude nationale sur les habitudes et les modes de consommation des Français. 

Plus de 5 800 personnes (3 157 adultes âgés de 18 à 79 ans et 2 698 enfants âgés de 0 à 17 ans) ont participé à cette grande étude nationale qui a mobilisé en 2014 et 2015 près de 200 enquêteurs.
Selon l’étude, les niveaux d’activité physique et de sédentarité des Français peuvent être qualifiés d’inadaptés : une activité physique insuffisante pour une grande partie de la population, un temps passé quotidiennement devant les écrans (hors temps de travail) qui ne cesse de croître, avec une augmentation moyenne sur les sept dernières années de 20 minutes chez les enfants et d’1 h 20 chez les adultes.
Ainsi, le statut pondéral et le niveau d’activité physique des Français restent inadaptés. En 2014-2015, 13 % des enfants et adolescents (jusqu’à 17 ans) et 34 % des adultes de 18 à 79 ans sont en surpoids, 4 % et 17 % respectivement sont obèses. De plus, le pourcentage d’individus présentant un comportement sédentaire est alarmant puisque la moitié des adolescents de 11 à 14 ans, deux tiers des adolescents de 15 à 17 ans et plus de 80 % des adultes de 18 à 79 ans sont concernés.
 
goo.gl/d3XToL

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualités juridiques

Actualités juridiques

JO du 16 septembre 2018 Ministère des sports • 14 Arrêté du 5 septembre 2018 portant délégation de signature au cabinet de la ministre des sports JO du 15 septembre • 48 Arrêté du 13[…]

18/09/2018 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Un rapport propose que les titulaires d’un BNSSA puissent remplacer les MNS en surveillance

Un rapport propose que les titulaires d’un BNSSA puissent remplacer les MNS en surveillance

81 % des jeunes pensent que l’organisation des Jeux aura un effet positif sur la pratique sportive en France

81 % des jeunes pensent que l’organisation des Jeux aura un effet positif sur la pratique sportive en France

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX