Nous suivre Acteurs du sport

abonné

"Les associations doivent requestionner leur projet associatif et l'adapter à un environnement qui évolue vite"

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Interview de Denis Bernardeau, sociologue des associations - université Paris-Est-Marne-la-Vallée

Le monde du sport doit-il s'inquiéter des annonces concernant la suppression d'emplois aidés?

Oui, cela ne fait aucun doute. La diminution du nombre d'emplois aidés constitue un obstacle de plus pour le milieu associatif dans son ensemble. Avec un cadre général dans lequel l'État se désengage et des collectivités qui ont de moins en moins d'argent et modifient la nature de leurs relations avec le tissu associatif avec une diminution des subventions et davantage de contractualisation. Donc le message pour les associations est très clair : c'est « débrouillez-vous ».

 

Êtes-vous d'accord avec l'argument selon lequel trop peu d'emplois aidés participent à la professionnalisation du secteur sportif?

Il n'est pas faux. Alors bien sûr, des associations recourent aussi à des emplois aidés par facilité, à moindre coût. Mais il y en a aussi beaucoup qui n'ont pas[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La Bourgogne Franche-Comté récompense la vertu

La Bourgogne Franche-Comté récompense la vertu

En 2017, la ligue de Bourgogne Franche-Comté de football, alors nouvellement créée, a instauré un dispositif de redistribution des amendes disciplinaires. À chaque fin de saison, 70 % de la cagnotte[…]

11/10/2019 |
[Interview] : « Chaque structure fait remonter environ 70 euros par licencié » - Eric Thomas

[Interview] : « Chaque structure fait remonter environ 70 euros par licencié » - Eric Thomas

Les fédés mettent les clubs à l’amende

Les fédés mettent les clubs à l’amende

Entre’form met en avant la dimension sociale du sport

Entre’form met en avant la dimension sociale du sport

Plus d'articles