Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Le volley vise le haut du filet

Denis Cheminade • denischeminade@gmail.com

Sujets relatifs :

Le volley vise  le haut du filet

© Fat Camera Istock

Sport de loisirs comme de compétition, le volley a tout pour réussir. Pourtant, malgré de très bons résultats à l'international, les effectifs ont beaucoup moins progressé que ceux des fédérations comparables et les terrains disparaissent peu à peu. En cause notamment une gouvernance instable. La nouvelle organisation territoriale pourrait être l'occasion d'un nouveau départ.

Avec 290 millions de pratiquants, le volley est un des sports les plus pratiqués dans le monde. 220 pays adhèrent à la Fédération internationale. Pourtant, dans notre pays, il est étonnamment discret. En 1986, année de l'organisation des championnats du monde en France, la fédération comptait 67000 licenciés. Trente ans plus tard, les effectifs atteignent tout juste la barre des 136000 (y compris les licences « événement ») alors que dans le même temps ceux de fédérations comparables ont explosé: 600000 pour le basket-ball, 513000 pour le handball, 180000 pour le badminton malgré son apparition récente... Les terrains de proximité font la part belle au basket de rue, au football, au handball tandis que les poteaux de volley-ball disparaissent de nos plages et que le volley-ball déserte les plateaux d'éducation physique. Au final, le volley-ball, avec un nombre de clubs modeste, n'est pas présent dans tous les territoires. Un paradoxe au moment où la fédération, sous la conduite de Laurent Tillie, engrange de remarquables résultats à travers son équipe de France masculine (championne d'Europe 2015,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

La ville de Viry-Châtillon a engagé une démarche expérimentale baptisée ViryVerySport. Elle vise à remettre les équipements collectifs à la disposition du plus grand nombre. Il s'agit de[…]

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

À Jonzac, l'espace aqualudique atteint l'équilibre

À Jonzac, l'espace aqualudique atteint l'équilibre

Le Calvados met le sport en mode transverse

Le Calvados met le sport en mode transverse

Plus d'articles