Nous suivre Acteurs du sport

Le sport : loisir de plein air préféré des français.

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

En 2015, les ménages ont consacré près de 30 milliards d’euros à des achats de biens et services de loisirs de plein air, soit 1 050 euros par ménage. Depuis 1960, ces achats progressent en valeur de 7,5 % par an en moyenne. Au sein des dépenses de loisirs de plein air, les achats dédiés au sport augmentent plus vite (+ 8,2 % par an). En revanche, les dépenses de jardinage s’accroissent moins que la moyenne (+ 6,8 % par an) , 7,8 % pour le camping et 7,4 % pour des loisirs divers d’extérieur.

De ce fait, si le sport et le jardinage représentaient respectivement 25 % et 35 % du budget loisirs de plein air en 1960, les poids sont désormais inversés, avec 35 % pour le sport et 23 % pour le jardinage en 2015.

Au sein du budget « sports d’extérieur », deux tiers des dépenses correspondent à l’achat de bicyclettes et d’articles de sport (balles, ballons, boules de pétanque, clubs de golf, raquettes de tennis, etc.). Le tiers restant recouvre des dépenses en services de remontées mécaniques et en inscriptions dans une association sportive.

Lien vers l'étude

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

#BougezChezVous : comment faire ?

#BougezChezVous : comment faire ?

Jeudi 26 mars le mouvement sportif français (ministère des Sports, CNOSF, CPSF, Paris 2024) a lancé sur ses réseaux sociaux un premier live avec Martin Fourcade, quintuple champion Olympique de biathlon et[…]

01/04/2020 | JO 2024Coronavirus
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

L'Apels lance une salle de gym virtuelle, solidaire et éducative

L'Apels lance une salle de gym virtuelle, solidaire et éducative

L’Agence nationale du sport soumise au contrôle d'un commissaire du Gouvernement et au contrôle économique et financier de l'Etat

L’Agence nationale du sport soumise au contrôle d'un commissaire du Gouvernement et au contrôle économique et financier de l'Etat

Plus d'articles