Nous suivre Acteurs du sport

Le principe selon lequel le silence de l'administration vaut acceptation s'applique-t-il aux fédérations sportives délégataires?

Sujets relatifs :

Oui. La loi du 12 novembre 2013 habilitant le Gouvernement à simplifier les relations entre l'administration et les citoyens prévoit que le silence gardé pendant plus de deux mois par l'administration sur une demande vaut acceptation. Les fédérations sportives et les ligues professionnelles sont des administrations au sens de cette loi, lorsqu'elles exécutent la mission de service public qui leur a été confiée par le législateur. Le décret n° 2015-1462 du 10 novembre 2015 précise que le nouveau principe ne s'appliquera pas, par exception, aux demandes qui ne sont pas présentées aux fédérations sportives délégataires en qualité de titulaire d'une licence sportive délivrée par cette fédération, pour lesquelles le silence de l'administration continuera de valoir décision de rejet. En outre, le silence gardé par les ligues professionnelles sur les demandes de labellisation de club sportif et les demandes de validation de l'enseignement scolaire ou professionnel ou de la formation universitaire des jeunes sportifs en centre de formation relevant d'une association sportive ou d'une société sportive ne vaudra acceptation qu'à l'issue d'un délai de quatre mois.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

[Infographie] :  Le sport n'est pas encore très féminin

[Infographie] : Le sport n'est pas encore très féminin

Le quotidien Libération a analysé la place des femmes dans le sport en croisant plusieurs enquêtes. Les chiffres sont en progression  mais la part des femmes reste nettement inférieure à celle des[…]

19/11/2018 | Pratique sportive
Actualité juridique

Actualité juridique

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

Plus d'articles