Nous suivre Acteurs du sport

Le masque, un outil qui ne « permettra pas de reprendre le sport demain en intérieur »

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr
Le masque, un outil qui ne « permettra pas de reprendre le sport demain en intérieur »

© Koldo_Studio - stock.adobe.com

La ministre chargée des Sports, Roxana Maracineanu, a présenté ce samedi 13 février lors de son déplacement à la salle d’escalade Arkose à Paris le guide d’exigences minimales, de méthodes d’essais et d’usage élaboré par l’AFNOR qui permettra aux industriels et aux fabricants de produire des masques adaptés au sport dans le respect de ce référentiel.

« Une étape décisive pour la fabrication de masques barrières pour le sport » titre le ministère des Sports dans son communiqué de presse. « Le sport est essentiel pour la santé et ces masques sportifs seront un outil pour nous aider à retrouver une pratique sportive sécurisée, a déclaré Roxana Maracineanu. Je souhaite que les fabricants s’emparent de ce référentiel AFNOR pour proposer des masques adaptés à la pratique en intérieur en toute sécurité et accélérer la réouverture des salles et gymnases. »

On aurait pu croire à travers cet enthousiasme que ce masque aurait permis de réouvrir les salles de sport avant tout le monde.

Et la ministre de rétropédaler : « Le ministère des Sports a souhaité s’engager dans la prospective. Si on doit gérer cette crise en étant réactifs, on doit aussi regarder au long terme. Dès que la situation sanitaire permettra de reprendre le sport partout, à l’extérieur et à l’intérieur, il sera essentiel de le faire en toute sécurité. Ce masque, qui peut être considéré comme un masque de la deuxième génération, permettra de reprendre le sport avec un masque en respectant les gestes barrières. Ce n’est pas ce qui permettra de reprendre le sport demain en intérieur mais c’est un outil », a précisé Roxana Maracineanu.  

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Une baisse de la consommation en produits sportifs évaluée à 7 %

Une baisse de la consommation en produits sportifs évaluée à 7 %

Malgré l’intérêt renouvelé des Français durant toute l’année 2020 pour une pratique sportive synonyme de bien-être et de santé, la consommation de produits sports & loisirs a[…]

Agde mise sur 30 % de participation de l’État

Agde mise sur 30 % de participation de l’État

« Pas à la hauteur des enjeux » - Régis Juanico, député de la Loire

« Pas à la hauteur des enjeux » - Régis Juanico, député de la Loire

Équipements sportifs : profitez de la relance !

Équipements sportifs : profitez de la relance !

Plus d'articles