Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Le marché global de performance, une opportunité pour les équipements énergivores

Sylvie Roman • sylroman@yahoo.fr
Le marché global de performance, une opportunité pour les équipements énergivores

© Orleans Métropole

Introduit par une ordonnance sur les marchés publics du 23 juillet 2015, le marché global de performance est une nouvelle opportunité offerte aux maîtres d'ouvrage pour maîtriser les coûts, les performances et les délais de réalisation des équipements. Une procédure à réserver toutefois aux équipements énergivores et qui nécessitent un important suivi de la collectivité.

Assurance, simplification, efficience, respect du calendrier, ce sont les qualificatifs qui reviennent systématiquement de la part des représentants de la maîtrise d'ouvrage qui ont sauté le pas du marché global de performance (MGP). Un procédé introduit suite à une ordonnance sur les marchés publics du 23 juillet 2015 (1), et son décret d'application de mars 2016. « En tant que maître d'ouvrage, cela signifie que nous n'avons qu'un seul interlocuteur. C'est une garantie de performances affichée sur toute la chaîne de la conception, de la réalisation et de la maintenance », explique l'un des responsables du programme sport à la mairie de Paris, qui a justement lancé deux chantiers en MGP à l'été 2016. Des projets qui concernent la construction de nouvelles piscines, dans les 14e et 20e arrondissements. «Tout est intégré et ficelé en amont, il n'y a aucune possibilité de passer à côté de nos exigences, confie le responsable. Les groupements ont tous les leviers pour maîtriser les performances, les coûts et les délais ».

 

Objectifs mesurables

À l'instar d'une conception-réalisation et exploitation-maintenance (Crem), un MGP demande un important travail de préparation et de diagnostic des besoins de la collectivité, et un dialogue constructif avec les pétitionnaires. Aussi, malgré un service technique et juridique compétent, la ville de Paris s'est adjoint un cabinet spécialisé dans le domaine thermique et dynamique et qui possède aussi des compétences juridiques, « notamment pour la mise au point du système de mesures et des outils de contrôle des performances attendues. Il faut pouvoir comprendre ce qui peut être amélioré, et ce qui ne le pourra pas ». En effet, rien ne servirait de pousser les curseurs de performances exigées, en termes de dépenses énergétiques, de consommations d'eau, de niveau de chaleur attendu, etc., si on ne connaît pas les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

À Caen, des terrains sans intrants

À Caen, des terrains sans intrants

La ville de Caen est passée au zéro phyto en 2018 sur deux complexes sportifs. Un changement rendu possible grâce à un accompagnement et de la pédagogie. Satisfaits, les élus préparent[…]

Les terrains de sport entendent se passer du phyto

Les terrains de sport entendent se passer du phyto

À Chambéry, l’aire de jeux aquatique dope la fréquentation estivale

À Chambéry, l’aire de jeux aquatique dope la fréquentation estivale

Les aires de jeux aquatiques s’imposent dans les piscines

Les aires de jeux aquatiques s’imposent dans les piscines

Plus d'articles