Nous suivre Acteurs du sport

Le management en « pôles » d'activités

David Picot • david1picot@yahoo.fr
Le management  en « pôles » d'activités

À la tête de plusieurs équipements sportifs dans le sud du Tarn depuis 2004, François Antoine a piloté une nouvelle organisation managériale dès son arrivée. Dix ans plus tard, il en recueille les fruits, notamment en termes de circulation de l'information et d'intégration de nouveaux agents.

Un équipement - un complexe piscine-patinoire - trente-cinq personnes et une organisation en râteau. À son arrivée en 2004, à la tête de l'Archipel situé à Castres (Tarn), François Antoine ne s'attendait pas à devoir intervenir sur des questions qu'il « estimait ne pas être de son ressort ». À l'image de tâches chronophages comme la signature des feuilles de congés ou des modifications d'emplois du temps. « La structure était composée de sept-huit équipes de terrain, chacune ayant un responsable rattaché au directeur », explique celui qui est aujourd'hui directeur des équipements sportifs de la communauté d'agglomération Castres-Mazamet.

 

Un seul référent

Sa réflexion a porté sur une nouvelle organisation avec une répartition en pôles d'activités. Trois précisément, confiés chacun à un responsable: l'administratif, le technique (entretien, maintenance) et le sport (maîtres-nageurs et agents de la patinoire) avec une délégation précise des missions. « Sur le terrain, les agents se sont retrouvés avec un seul référent technique susceptible de répondre à leurs questions et de leur confier des missions ». Sur le moment, l'évolution a semble-t-il été bien perçue. Cette réorganisation a été complétée par l'établissement de fiches de postes.

 

Faciliter l'adaptation

L'intérêt de cette organisation a surtout été ressenti en 2010 à l'occasion du transfert de deux équipements (centres nautiques) de communes vers la communauté d'agglomération Castres-Mazamet. « Les nouveaux personnels (dix) ont été intégrés au sein des pôles », poursuit François Antoine. « Pour faciliter l'adaptation des nouveaux et la prise en compte d'habitudes de travail différentes, nous avons mutualisé les équipes de terrain, par territoires. Cela permet à chacun de mieux se connaître et de faire partager les avantages et les inconvénients de tel ou tel site ». La réorganisation amorcée en 2004-2005 facilite donc l'intégration de postes supplémentaires comme en juin 2015 avec l'arrivée de dix nouveaux agents, lors de la mise en service du centre aquatique de Mazamet (Tarn). Ce qui porte aujourd'hui les effectifs à cinquante-cinq agents, répartis sur trois piscines, une patinoire et une base de loisirs ouverte l'été qui emploient surtout des saisonniers.

 

Partager l'information

La structure s'est donc considérablement étoffée sans que la circulation de l'information et le dialogue n'en pâtissent alors même que les équipements sont répartis autour de deux villes distantes d'une trentaine de kilomètres. François Antoine et les responsables de pôles se rendent au moins une fois par semaine à Mazamet. Des réunions avec également les quatre responsables d'équipes se tiennent également deux fois par mois avec la réalisation d'un compte rendu distribué ensuite à tout le personnel. « L'objectif étant de faire partager l'ensemble des informations de la quinzaine précédente. Et de préparer les activités et missions de la suivante », conclut le directeur des équipements. D'une façon la plus rationnelle possible.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

La ville de Viry-Châtillon a engagé une démarche expérimentale baptisée ViryVerySport. Elle vise à remettre les équipements collectifs à la disposition du plus grand nombre. Il s'agit de[…]

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

À Jonzac, l'espace aqualudique atteint l'équilibre

À Jonzac, l'espace aqualudique atteint l'équilibre

Le Calvados met le sport en mode transverse

Le Calvados met le sport en mode transverse

Plus d'articles