Nous suivre Acteurs du sport

Le local d’une association d’Handi surf doit-il se trouver à proximité immédiate de l’eau ?

Sujets relatifs :

,
1 commentaire

1 commentaire

- 19/02/2020 13h:24

Affectivement si les pratiquants, porteur d'un handicap sont aptes à pratiquer le surf, ils doivent être capables de parcourir 100 mètres avec une planche sous le bras. Ne défigurez pas votre littoral avec des "cabanes" en tous genres à l'instar de la côte d'Azur.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Le local d’une association d’Handi surf doit-il se trouver à proximité immédiate de l’eau ?

© © tatyanasuyarova - stock.adobe.com

Non.

Le maire d’Anglet (Pyrénées--Atlantiques) avait délivré à la commune le permis de construire du local d’une association de handisport (Handi surf) sur le littoral. Mais le préfet des Pyrénées-Atlantiques avait demandé au tribunal administratif de Pau d’annuler cette autorisation, ce qu’il fît. La commune décida alors de faire appel.

La cour administrative d’appel de Bordeaux, dans son arrêt du 15 octobre 2019, commence par rappeler qu’aux termes des articles L.121-16 et L.121-17 du code de l’urbanisme : « en dehors des espaces urbanisés, les constructions sont interdites sur une bande littorale de cent mètres à compter de la limite haute du rivage ; sauf pour les constructions nécessaires à des services publics ou à des activités économiques exigeant la proximité immédiate de l’eau ».

Puis, la cour juge qu’à supposer que la pratique du surf par des personnes handicapées puisse être qualifiée de mission de service public, elle n’exige pas la proximité immédiate de l’eau. Dans ces conditions, le jugement d’annulation du permis de construire doit être confirmé.

Source : cour administrative d’appel de Bordeaux, 15 octobre 2019.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Une baisse de la consommation en produits sportifs évaluée à 7 %

Une baisse de la consommation en produits sportifs évaluée à 7 %

Malgré l’intérêt renouvelé des Français durant toute l’année 2020 pour une pratique sportive synonyme de bien-être et de santé, la consommation de produits sports & loisirs a[…]

Le masque, un outil qui ne « permettra pas de reprendre le sport demain en intérieur »

Le masque, un outil qui ne « permettra pas de reprendre le sport demain en intérieur »

Agde mise sur 30 % de participation de l’État

Agde mise sur 30 % de participation de l’État

« Pas à la hauteur des enjeux » - Régis Juanico, député de la Loire

« Pas à la hauteur des enjeux » - Régis Juanico, député de la Loire

Plus d'articles