Nous suivre Acteurs du sport

Le Livre blanc de la Fédération nationale Profession sport et loisirs

Jean-Louis Gouju • gouju@cafemas.fr

Sujets relatifs :

,

Interview de Nicolas Verdon, président de la Fédération nationale Profession sport et loisirs

Pourquoi un livre blanc sur les emplois d'avenir ?

Les associations Profession sport et loisirs sont dans de nombreuses régions un acteur reconnu de l'emploi dans le secteur des sports et des loisirs. Il était normal que nous nous impliquions dans ce programme. Les emplois d'avenir sont un dispositif d'aide à l'emploi très ciblé. L'aide financière est très significative (à hauteur de 75 % du Smic), et il vise directement les jeunes les moins qualifiés. Nous avons ressenti des réticences, légitimes, de la part du milieu associatif. Il est effectivement compliqué de mettre à la charge de dirigeants bénévoles la responsabilité d'aider des jeunes sortis sans ou avec trop peu de qualifications du milieu scolaire. Mais nous avons aussi rencontré beaucoup de dirigeants sportifs qui se sont sentis concernés par cet enjeu de société et qui y ont vu une réelle opportunité dans le développement de leur projet associatif. Notre Livre blanc tend à démontrer que certains montages efficients sont possibles. Nous croyons que les associations sportives et de loisirs peuvent être accompagnées efficacement.

 

Quel rôle votre fédération peut-elle jouer ?

Il s'agit de mutualiser, de raisonner intelligemment et d'être ambitieux, et de faire du sport un véritable terrain d'insertion et de qualification professionnelle. Établir un parcours de formation, manager et gérer un collaborateur est lourd de responsabilité pour tout employeur et pas seulement pour les associations sportives. Et celles-ci, prises isolément, n'ont souvent pas la capacité de pouvoir garantir un emploi à temps plein et durable. Les associations Profession sport et loisirs maîtrisent les dispositifs de formation et leurs leviers de financement. Elles connaissent l'ensemble des associations existantes sur leur territoire et sont à même de les accompagner dans les obligations de la fonction employeur.

 

Comment cela se traduira-t-il ?

Nous proposons de prendre à notre charge et à temps plein un certain nombre de collaborateurs sur des postes mutualisés. Nous nous occupons de construire le plan de formation et d'organiser les actions de tutorat. Puis, nous les mettons à disposition de plusieurs associations, en fonction de leur besoin horaire. Pour les associations qui souhaiteront recruter en propre, nous les accompagnerons spécifiquement dans leur processus de recrutement, de formation et de tutorat. Nous rechercherons également de multiples passerelles dans notre secteur. Un éducateur sportif peut animer des séances pour un club sportif mais aussi pour un accueil collectif de mineurs et une collectivité locale. En cumulant tous les besoins de ces différents acteurs, de véritables fenêtres d'emploi pérennes et stables peuvent s'ouvrir.

 

Êtes-vous prêts ?

Nous savons déjà mettre à disposition du personnel qualifié et sur l'accompagnement dans l'emploi des structures de sport et de loisirs. Notre expertise en matière d'insertion et de qualification professionnelle s'est quant à elle encore renforcée et le dispositif des emplois d'avenir le démontrera. Nous sommes aujourd'hui soutenues officiellement par les acteurs de l'emploi. Des partenariats avec des collectivités locales sont tissés et beaucoup d'associations Profession sport et loisirs contribuent, en ce moment même, à la réalisation d'outils de gestion spécifiques aux emplois d'avenir. Nous visons un déploiement opérationnel dès le premier trimestre 2013.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Brigitte Deydier est Conseillère-experte haute performance à l’Agence nationale du sport. Quelles sont vos missions à l’Agence nationale du sport ? J’accompagne certaines fédérations[…]

10/09/2019 | Reforme territoriale
Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

[Interview] : Olivier Fouquet

[Interview] : Olivier Fouquet

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Plus d'articles