Nous suivre Acteurs du sport

Le gouvernement annonce un plan pour faire bouger les écoliers

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le gouvernement annonce un plan pour faire bouger les écoliers

© Rido - stock.adobe.com

A la veille de la semaine Olympique, Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu ont annoncé en présence de Tony Estanguet, président du comité d'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 un plan pour développer l'activité physique à l'école. Objectif : 30 minutes d'activité physique par jour.

C'est dans une interview donnée au Parisien , que les ministres ont expliqué l'importance de faire bouger les élèves. "Il faut être très actif sur les enjeux de l'activité physique. Sa baisse, en particulier à l'adolescence, est un phénomène mondial. D'où l'importance d'adopter des bonnes habitudes dès le plus jeune âge", a expliqué Jean-Michel Blanquer.

Différents outils pédagogiques seront à la disposition des enseignants", a-t-il ajouté. "Dans la lignée des Jeux, on peut s'engager dans une voie où le corps a plus sa place à l'école, comme dans les pays nordiques où on peut apprendre en bougeant", a déclaré Roxana Maracineanu.  "On peut relancer des jeux d'antan, pour bouger pendant les récréations. L'épervier, la marelle, la balle au prisonnier" a précisé Tony Estanguet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

[Gouvernance du sport sur le territoire] Deux confusions majeures : compétences et financements, concertation et décision !  par Patrick Bayeux

[Gouvernance du sport sur le territoire] Deux confusions majeures : compétences et financements, concertation et décision ! par Patrick Bayeux

Le projet de décret relatif aux conférences régionales du sport et aux conférences des financeurs du sport circule depuis quelques semaines et interroge sur la finalité de la nouvelle gouvernance du sport[…]

Roxana Maracineanu : « Je veux faire évoluer la réglementation sur les conditions de la surveillance des baignades »

Roxana Maracineanu : « Je veux faire évoluer la réglementation sur les conditions de la surveillance des baignades »

Le plan Aisance aquatique nage entre deux eaux

Le plan Aisance aquatique nage entre deux eaux

Lancement de l’Enquête nationale sur les Pratiques physiques et sportives 2020

Lancement de l’Enquête nationale sur les Pratiques physiques et sportives 2020

Plus d'articles