Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Le décret du 7 août 2017 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés est-il entaché d’excès de pouvoir ?

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le décret du 7 août 2017 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés est-il entaché d’excès de pouvoir ?

© Lafoudre - adobestock

Non
 
Les dispositions du décret n° 2017-1244 du 7 août 2017 s’appliquent aux lieux ouverts au public, clos ou ouverts, accueillant des activités impliquant la diffusion de sons amplifiés dont le niveau sonore est supérieur à 80 décibels sur 8 heures. Mais ce décret ne limite pas son application aux seules activités ayant pour objet la diffusion de sons amplifiés (par exemple les discothèques ou les cabarets). Dès lors, la Fédération française de motocyclisme, estimant que les limitations de bruit prévues dans le décret ne seraient pas techniquement susceptibles d’être imposées à des motocyclettes, décide de saisir le Conseil d’État afin d’obtenir l’annulation de ce décret. Le Conseil d’État ne va pas suivre son argumentation. En effet, il considère que les dispositions de ce décret ne sont susceptibles de concerner les événements ou compétitions sportives impliquant des véhicules que dans la mesure où des sons amplifiés y seraient diffusés. Par suite, il juge que[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Actualités juridiques

Actualités juridiques

Réponses parlementaires Sénat Absence du karaté aux jeux olympique de Paris en 2024 Question n° 11490 posée par M. Jérôme Bascher Réponse du Ministère des sports Karaté aux jeux[…]

10/09/2019 | Droit du sport
Actualités juridiques

Actualités juridiques

La gouvernance du sport se décline dans les territoires

La gouvernance du sport se décline dans les territoires

Actualités juridiques

Actualités juridiques

Plus d'articles