Nous suivre Acteurs du sport

Le Conseil d’Etat fait 21 propositions pour une politique publique du sport ambitieuse

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le Conseil d’Etat fait 21 propositions pour une politique publique du sport ambitieuse

© pict rider - adobestock

Le sport constitue un fait social complet qui touche à de nombreuses questions sensibles de la société française : santé, égalité des sexes, vieillissement de la population, éducation mais aussi cohésion sociale, intégration et citoyenneté, aménagement du territoire. C’est pourquoi l’étude du Conseil d’État formule des recommandations pour une politique publique ambitieuse, à mener par les pouvoirs publics et en lien étroit avec le tissu associatif qui structure le mouvement sportif.

À l’aune de la préparation des Jeux olympiques de 2024, le Conseil d’État formule 21 propositions pour élaborer une politique publique du sport plus volontaire et ambitieuse, autour de trois leviers prioritaires : rassembler les acteurs publics et associatifs, démocratiser l’accès au sport et réguler son économie.

L’état définit, les territoires se concertent

Pour le Conseil d’État, l’État doit assurer la définition de la stratégie nationale et internationale du sport de haut niveau comme du développement de la pratique sportive pour le plus grand nombre. Sa mise œuvre devrait être assurée par la récente Agence nationale du sport dans le cadre d’une convention d’objectifs. L’étude préconise également une concertation dans les territoires pour permettre aux différents niveaux de collectivités d’organiser la compétence sportive en fonction de la situation locale, en s’appuyant sur des projets sportifs territoriaux.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

La Coupe du monde féminine de foot 2019 a contribué pour 1,3 % au PIB

La Coupe du monde féminine de foot 2019 a contribué pour 1,3 % au PIB

La Fifa a conduit une étude sur l’impact environnemental et socio-économique de la Coupe du monde féminine France 2019*. Celle-ci a contribué à hauteur de 108 millions d’euros au PIB[…]

28/09/2020 | Economie du sport
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Pour 74% des Français, la rentrée 2020 est synonyme de reprise sportive mais différente

Pour 74% des Français, la rentrée 2020 est synonyme de reprise sportive mais différente

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Plus d'articles