Nous suivre Acteurs du sport

Le CNDS aide le bassin minier à se redynamiser

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Sujets relatifs :

Le bassin minier en chiffres
• Un vaste territoire de plus de 100 km d'Est en Ouest et de 50 km du Nord au Sud. • 1200 000 habitants, soit près de 20 % de la population régionale des Hauts-de-France. • 600000 habitants qui vivent dans une commune où le taux de chômage est supérieur à 20 % • 8 intercommunalités, 3 pôles métropolitains et 251 communes. • Plus de 650hab/km².

Le CNDS aide le bassin minier à se redynamiser

© Uli-B - stock.adobe.com

Un an après la signature des engagements de l'État pour redynamiser le bassin minier (Hauts-de-France), l'heure est au (premier) bilan. Sur le volet sport, le CNDS a subventionné à hauteur de 4,75 millions d'euros différents projets rien que sur ce territoire.

Signé par les représentants de l'État en mars 2017, « l'engagement pour le renouveau du bassin minier » du Nord et du Pas-de-Calais représente un chantier d'envergure. De par sa durée bien sûr - dix ans - et son ampleur. Ce plan d'action vise à « aider le territoire à se projeter dans l'avenir » et à « redonner espoir et fierté dans une communauté de destins ». Les grandes lignes du programme comportent le lancement d'un dispositif de réhabilitation de 23000 logements sur dix ans, le développement de l'emploi local et des filières d'excellence.

 

Traitement particulier

Ce renouveau passera aussi par le sport. Un traitement particulier est ainsi réalisé par le CNDS pour les équipements sportifs portés par les collectivités du bassin minier. C'est-à-dire que les dossiers examinés selon leur degré de maturité, hors quota des équipements sportifs de la région Hauts-de-France. Une première étape a été franchie en janvier 2018 avec la pose de la première pierre de l'ambitieux centre aquatique de Valenciennes qui remplacera la vétuste piscine municipale détruite par un incendie en 2014. Prévu pour décembre 2019, il sera notamment composé d'un bassin sportif olympique de 50 m et de dix lignes d'eau (avec mur amovible à 25 m, fond mobil partiel et jauge spectateurs de 500 places).

Équilibre des territoires

L'opération a bénéficié du soutien financier de l'État par le biais du CNDS, à hauteur de 850000 euros. Une somme qui représente 2,5 % du budget initial de l'infrastructure: 33 millions d'euros HT, porté par la ville de Valenciennes. Une goutte d'eau? Toujours est-il que l'effet d'entraînement est bien présent avec des financements de la métropole et de la région à hauteur de 10 millions d'euros chacune. « Nous soutenons la MEL dans son projet de piscine », a déclaré Xavier Bertrand, le président de la région, lors de la pose de la première pierre. « Il n'était pas question de ne pas aider le -Valenciennois. Je dois veiller à l'équilibre des territoires. [...] La pratique de la nage n'est plus aussi systématique qu'hier. Trop d'enfants ne savent pas nager dans les Hauts-de-France » (1). Une région parmi les plus carencées en bassins aquatiques avec un taux de 0,64 bassin pour 10000 habitants. Contre 1,10 au niveau national.

 

Moyens en baisse

Au sein du bassin minier, identifié comme prioritaire, le CNDS a soutenu l'an passé, dix-huit projets d'équipements sportifs, pour un montant total de 4,4 millions d'euros. Ce qui a représenté 64 % des subventions accordées en Hauts-de-France. Et environ un quart de celle (25 millions d'euros) destinée au volet équipement à destination des territoires carencés. « Au-delà de cette enveloppe territoires carencés'', six dossiers du bassin minier ont aussi été servis au titre de la mise en accessibilité d'équipements à hauteur de 182000 euros », souligne Armelle Daam, directrice générale du CNDS. Laquelle ajoute 168000 euros au titre de l'Héritage 2024 pour le financement de plateau de fitness et autres multisports. Soit une enveloppe de 4,75 millions d'euros du CNDS à destination du bassin minier en 2017. « Pour 2018, il est encore trop tôt pour le dire », ajoute-t-elle. « Mais nos moyens sont en baisse », conclut-elle.

(1) www.va-infos.fr, 8 janvier 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

L’escalade trace sa voie  vers les sommets

L’escalade trace sa voie vers les sommets

Olympique à Tokyo en 2020, l’escalade devrait entrer au programme de Paris 2024. Une reconnaissance pour une discipline qui ne cesse d’évoluer. Et pour une fédération qui fait beaucoup pour accompagner les[…]

22/06/2020 |
Dans l’Aisne, le savoir rouler cherche à se pérenniser

Dans l’Aisne, le savoir rouler cherche à se pérenniser

« Un adulte sur cinq ne serait pas à l’aise à vélo »

« Un adulte sur cinq ne serait pas à l’aise à vélo »

Le savoir rouler à vélo démarre petit braquet

Le savoir rouler à vélo démarre petit braquet

Plus d'articles