Nous suivre Acteurs du sport

Le bowling mise sur le haut niveau et la tradition

Denis Cheminade • denischeminade@gmail.com

Chiffres clés
• 100 millions de pratiquants dans le monde (4 millions en France). • 10 millions de compétiteurs (16000 en France). • 129 pays membres de la Fédération internationale des quilleurs (World Bowling). • 408 clubs en France dont 192 homologués. • 7 jeux de quilles adhérents à la fédération. Contact: Fédération française de bowling et des sports de quilles, Val Grigny 1, 6 avenue des Tuileries, BP 73, 91351 Grigny Cedex, 0169027000, www.ffbsq.org

Cap sur la tradition
À la fin du xixe siècle, on ne comptait pas moins de 160 jeux de quilles différents répartis sur le territoire français. L'apparition du bowling ne les a pas tous fait disparaître. Sept pratiques de jeu de quilles sont membres de la fédération de bowling : - le ninepin classic : reconnu par la fédération internationale ; - le bowling schere : lorrain, se joue en intérieur sur une piste automatisée très proche des pistes de bowling ; - le jeu du Saint-Gall : principalement alsacien, consiste à faire tomber les quilles en réalisant des « figures » qui définissent quelles quilles doivent être touchées et dans quel ordre ; - la quille de 9 : ce jeu typique du Sud-Ouest se joue avec neuf grandes quilles (96 cm), disposées en trois lignes de trois dans en carré. Le joueur se tient à côté d'une quille, qu'il frappe avec une grosse boule de manière à ce que cette quille une fois propulsée en fasse tomber d'autres selon des figures imposées ; - la quille de 6 : jeu du Béarn, les quilles sont installées en deux rangées de trois. La boule est remplacée par une sorte de petit haltère : le boulon. Le joueur doit faire tomber cinq des six quilles. Ni plus, ni moins ; - la quille de 8 : une des figures des quilles de neuf consistait à prendre une quille parmi les neuf et à la propulser en la frappant avec la boule pour faire tomber les autres. Elle est devenue aujourd'hui un des sports majeurs du département de l'Aveyron ; - la quille au maillet : se joue dans les Landes et le Gers avec six quilles disposées en deux rangées. Pour marquer un point, il faut faire tomber cinq quilles (et seulement cinq) avec une petite quille « le maillet ». Ces activités représentent presque la moitié des effectifs de la fédération de bowling. Et alors que les effectifs du bowling plafonnent, ceux des sports de quilles traditionnels augmentent. La fédération souhaite leur proposer de mutualiser services et compétences pour appuyer leur développement et favoriser le sien dans le domaine des disciplines traditionnelles et culturelles.

Si quatre millions de pratiquants s'adonnent régulièrement au bowling en France, ils ne sont que 16000 à être licenciés dans l'un des 455 clubs de l'Hexagone. La France figure pourtant dans les dix meilleures nations mondiales d'un sport qui figurait dans la short list pour entrer aux jeux de Tokyo en 2020. Et si la majeure partie des salles est aujourd'hui privée, la fédération souhaite accompagner les collectivités dans le développement de ce sport sur leur territoire.

Au xviie siècle, des immigrants hollandais et allemands importent leurs jeux de neuf quilles dans les Amériques. Ces jeux y connaissent rapidement le succès. Autour du jeu, les paris d'argent devinrent si populaires et répandus dans le Nord-Est des États-Unis que le bowling fut considéré comme un fléau social. Les autorités en interdirent la pratique dans le Connecticut et à New York. Pour contourner l'interdiction, les résidents ajoutèrent une dixième quille. Cette dixième quille marque l'invention du bowling.

 

Une discipline très technique

Aujourd'hui, le bowling compte 100 millions de pratiquants dans le monde, 10 millions de compétiteurs et 129 pays sont membres de la Fédération internationale des quilleurs (World Bowling). Il dispose de bonnes perspectives de croissance et figurait cet été dans la short list des huit sports susceptibles d'entrer aux jeux de Tokyo (2020). Sans toutefois réussir à franchir cette dernière marche, même s'il a des arguments à faire valoir, « le bowling est une discipline très technique », explique Michel Chopinaud, directeur technique national (DTN) de la Fédération française de bowling et des sports de quilles (FFBSQ): « Il faut maîtriser la cinétique des boules » dont il existe une grande variété selon le poids (de 4 à 7 kg pour les hommes), le perçage (la boule est percée de trois trous dans lesquels le joueur glisse ses doigts pour tenir la boule), le revêtement (qui détermine l'adhérence à la piste), la cinétique (les boules dites réactives sont munies d'un noyau décentré qui donne une trajectoire courbe à la boule). En compétition, la piste est traitée avec un huilage spécifique sur les premiers trois quarts de longueur environ. Il en résulte une différence de rugosité à l'origine de l'effet de la boule vers la fin de l'allée: tournant sur elle-même et conservant une trajectoire rectiligne sur la surface huilée, la boule va accrocher sur le sec et changer sa direction. «Il existe différents types de huilages qui sont annoncés avant la compétition. Le joueur doit adapter son jeu au huilage » poursuit le DTN. Le bowling n'a donc rien d'un sport stéréotypé et les pratiquants doivent en permanence s'adapter aux conditions du jeu.

 

Difficultés économiques et techniques

Des subtilités qui échappent pour beaucoup aux quatre millions de pratiquants qui s'adonnent au bowling pour le loisir rien qu'en France. «Il existe un gap énorme entre le nombre de pratiquants loisir et le nombre de nos licenciés qui avoisine les 16000. Nous sommes à moins de 1 %! Les difficultés sont économiques et techniques », analyse Michel Chopinaud. Économiques, car les installations de bowling sont des installations privées et les activités fédérales se traduisent régulièrement par des pertes de chiffre d'affaires pour les exploitants que la communication sportive ou événementielle ne vient pas compenser. Techniques, car les personnels en charge de l'entretien des pistes n'ont pas toujours les compétences requises pour l'organisation des compétitions. S'ajoute à cela le fait que les publics licenciés sont exigeants et demandent des services spécifiques: vestiaires, salles, alimentation... Car le bowling moderne est devenu un centre de loisirs multi-activités. Aux pistes s'ajoutent des billards, des jeux d'arcade, un espace dance, un bar, un restaurant, un laser game, sans compter des installations extérieures: plaines de jeu pour enfants par exemple. Difficile de concilier ces activités avec le sport.

 

Homologation fédérale

Ce qui n'empêche pas nombre d'exploitants de créer ou d'accueillir un club au sein de leur établissement. Pérenniser cette situation nécessite de favoriser le dialogue entre les exploitants et le monde du bowling. Pour cela, la fédération a initié « Bowling DéveloppementFrance », une association qui regroupe l'ensemble des bowlings à travers leurs deux syndicats professionnels, les constructeurs et la fédération. «Nous nous réunissons tous les deux ou trois mois. Nous évoquons tout ce qui peut faciliter la vie des exploitants et des clubs ainsi que les moyens de promouvoir le bowling à travers la création d'événements comme la semaine du bowling, le trophée des grandes écoles... », précise Michel Chopinaud. Pour valoriser les établissements à même de recevoir des compétitions, la fédération leur propose une homologation. Sur les 408 bowlings existants, 192 sont actuellement homologués.

 

Recherche centre national

Cette difficulté d'accès aux pistes pour l'entraînement et la compétition fait peser une menace permanente sur les activités fédérales. D'où la recherche d'une solution pérenne sous la forme d'une installation dont la fédération serait propriétaire ou gestionnaire. Une solution semble se dessiner à Toulouse où un bowling technique pourrait voir le jour dans le cadre du Creps. Une nécessité car le centre national ne doit son activité sportive qu'au mécénat d'une salle privée qui, en échange d'un rescrit fiscal, ouvre ses pistes gratuitement aux athlètes de haut niveau. Indépendamment de la satisfaction des besoins du centre national, la fédération recherche une implantation (création ou reprise) pour un centre où elle regrouperait l'ensemble de ses autres activités. La reprise d'une installation privée en cessation d'activité ou en mutation dans le cadre d'une collaboration avec une collectivité désireuse de conserver l'activité bowling sur son territoire est une piste sur laquelle la fédération travaille. Elle a déjà étudié plusieurs demandes venues de collectivités sans que celles-ci aient pu aboutir positivement pour le moment. «Mais nous sommes disposés à étudier toutes les demandes qui nous seraient faites dans ce sens », confirme le DTN.

 

Joueur promotionnel

Malgré cela, le haut niveau bowling se porte bien et la France figure dans les dix meilleures nations mondiales. Ce sont les athlètes du centre national qui obtiennent les meilleurs résultats avec des titres et médailles, hommes et femmes dans les championnats d'Europe. Mais dans cette discipline où les meilleurs sont professionnels, le tissu économique du bowling français ne permet pas de professionnaliser les athlètes comme il le faudrait. Rares sont ceux qui, ayant quitté le cocon du centre fédéral, peuvent assumer les frais d'une saison internationale. Les résultats au niveau mondial s'en ressentent. Pour aider les joueurs à franchir cette marche, la fédération envisage la création d'un statut de joueur promotionnel (entre l'amateur et le professionnel).

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

Viry-Châtillon met ses équipements en accès libre

La ville de Viry-Châtillon a engagé une démarche expérimentale baptisée ViryVerySport. Elle vise à remettre les équipements collectifs à la disposition du plus grand nombre. Il s'agit de[…]

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

« Pour être prospectif, il faut élargir le champ des partenaires » - Jean-Paul Omeyer

À Jonzac, l'espace aqualudique atteint l'équilibre

À Jonzac, l'espace aqualudique atteint l'équilibre

Le Calvados met le sport en mode transverse

Le Calvados met le sport en mode transverse

Plus d'articles