Nous suivre Acteurs du sport

abonné

La Vienne, territoire d'équilibre

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr

Sujets relatifs :

La Vienne, territoire d'équilibre

© département de la Vienne

Compétence partagée ou non, le département de la Vienne n'a pas réduit son effort dans le domaine sportif. Il y consacre chaque année 1,5 million d'euros en fonctionnement. Une politique qui s'équilibre entre le soutien aux acteurs du sport, la présence sur les territoires et une action importante en direction des jeunes.

Traditionnellement, les politiques sportives départementales s'articulent autour de cinq axes forts que sont le soutien au mouvement sportif (comités départementaux et clubs), le soutien au haut niveau, le soutien aux communes ou aux territoires, le soutien aux événements et les sports de nature.

 

3 domaines prioritaires

La Vienne déroge sur un seul axe, les sports de nature. Sur ce point, Bruno Grignard, le directeur des sports, reconnaît que le travail reste à faire. Un dossier sera d'ailleurs présenté à l'exécutif à l'automne. Pour le reste, le département a fait le choix de retenir trois domaines où se répartissent les actions en faveur du sport pour tous:

- l'aide aux associations sportives. Chaque année le département traite 204 demandes de subventions. Les aides aux projets se doivent de respecter les critères d'éligibilité suivants: le développement de la pratique sportive pour les jeunes et l'achat de matériel pédagogique pour les écoles de sport, le développement de la pratique féminine, le soutien aux activités handisport, l'organisation de manifestations sportives nationales et internationales;

- le soutien aux comités départementaux, dix-sept d'entre eux bénéficient d'un contrat d'objectifs. Pour l'élaboration du contrat, un état sur les forces et les faiblesses de chaque comité est réalisé prenant en compte le nombre de licenciés et leur typologie, les actions menées en faveur des clubs, le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Interview] de Marc Charles, interne en santé Publique

[Interview] de Marc Charles, interne en santé Publique

« La problématique liée à l’engagement des médecins a été largement sous-estimée » Vous attendiez-vous à ce que le sport-santé sur ordonnance peine autant à[…]

18/02/2019 | Santé
Le sport-santé en petite forme

Le sport-santé en petite forme

La Seine-et-Marne préfigure la future gouvernance du sport

La Seine-et-Marne préfigure la future gouvernance du sport

JO 2024 : la Seine-Saint-Denis veut faire fructifier l’héritage

JO 2024 : la Seine-Saint-Denis veut faire fructifier l’héritage

Plus d'articles