Nous suivre Acteurs du sport

La surveillance sanitaire des spas

J-C Cranga - jc.cranga@orange.fr

Sujets relatifs :

, ,

Spa, bain jacuzzi, ofuro
De tout temps, les hommes ont apprécié les qualités de bien-être de l'eau chaude. Grecs, Romains, Égyptiens, Turcs, Japonais et habitants des pays nordiques partagent cette forme de bain par des baignades en commun. Au Japon, depuis des siècles les familles se retrouvent dans les bains d'eau chaude appelés « ofuro ». Aux USA, Joe Jacuzzi et ses six frères ont cherché à employer l'hydrothérapie pour soulager la douleur de l'arthrite d'un membre de leur famille. En 1954, les Jacuzzi ont breveté la pompe « Whirlpool », qu'ils ont perfectionnée plus tard et couplée à des jets en utilisant un système « venturi ». Le terme « jacuzzi » est en réalité le nom de la société qui fabrique et commercialise des équipements de balnéothérapie en Californie - le terme spa viendrait de la station thermale belge de Spa.

La surveillance sanitaire des spas

© Cio18 - iStockphoto.com

Les spas investissent de plus en plus les centres nautiques. Pour conserver leurs attraits, ils doivent faire l'objet d'une surveillance précise pour éviter les risques de contamination bactériologique.

Les spas ou bains à remous sont des piscines de petit volume (2 à 3 mètres cubes) de faible profondeur dont l'utilisation à des fins de relaxation est le plus souvent prévue pour plusieurs utilisateurs. Un générateur d'air pulsé est souvent installé à la base du spa qui se caractérise par une eau sous pression, un bouillonnement et une température élevée.

 

Modalités de surveillance

Dans les spas publics, la durée de bouillonnement est souvent limitée à quelques minutes pour éviter les stations prolongées et renouveler les baigneurs. Du point de vue des règles de surveillance, les spas situés dans des piscines d'accès payant sont considérés comme des bassins et doivent être surveillés en tant que tels quelles que soient leurs profondeurs. Les modalités de cette surveillance sont donc prévues par le plan d'organisation de la surveillance et des secours (POSS) de l'établissement. Des mesures spécifiques devront être ainsi prévues lors de la mise en route des machines à bulles pour surveiller particulièrement les enfants qui pourraient échapper à la surveillance.

Risques bactériens

Du point de vue sanitaire, les spas sont des équipements à risques bactériens élevés notamment en ce qui concerne la légionellose (circulaire du ministère de la Santé du 27 juillet 2010). À la conception, l'hydraulicité du spa doit être prévue de façon indépendante des autres bassins et le débit de recyclage inférieur à 1h30. La fréquentation instantanée doit être en rapport avec le volume d'eau du spa. Sa profondeur sera affichée. Dans tous les cas, les spas sont propices à la desquamation. Ils favorisent également la prolifération de nombreux germes: Escherichia coli (germe témoin de contamination fécale) et autres coliformes, staphylocoques pathogènes... Les infections de légionellose sont également à craindre non seulement par les utilisateurs mais aussi par les baigneurs proches. Le barbotage ainsi que la température généralement élevée (30 °C à 35 °C) favorisent également l'évaporation partielle du désinfectant.

 

Opérations de contrôle

Pour prévenir ces risques sanitaires très élevés, l'exploitant est tenu à un certain nombre d'opérations:

- surveiller et contrôler la teneur en désinfectant au moins deux fois par jour, notée dans le carnet sanitaire.

- informer le public sur les résultats de cette surveillance;

- vidanger le spa a minima chaque semaine et chaque fois que la turbidité le nécessitera, jusqu'à une fois par jour. Cette opération de vidange donnera lieu au nettoyage des goulottes, du filtre, et du bassin dans son entier;

- le règlement intérieur de l'établissement précisera les modalités de son utilisation.

 

L'exploitant devra être très rigoureux dans le contrôle et l'application des mesures de prévention, pour conserver toute son attractivité au bain bouillonnant.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

À Chambéry, l’aire de jeux aquatique dope la fréquentation estivale

À Chambéry, l’aire de jeux aquatique dope la fréquentation estivale

En 2016, l’agglomération du Grand Chambéry a décidé la réalisation d’une aire de jeux aquatique de plus de 150 m2 au sein de la piscine historique du Buisson-Rond. La fréquentation estivale[…]

Les aires de jeux aquatiques s’imposent dans les piscines

Les aires de jeux aquatiques s’imposent dans les piscines

À Tossiat, trois « Cube » plutôt qu’un !

À Tossiat, trois « Cube » plutôt qu’un !

Les cloisons s’adaptent aux usages

Les cloisons s’adaptent aux usages

Plus d'articles