Nous suivre Acteurs du sport

La Seine-et-Marne préfigure la future gouvernance du sport

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Sujets relatifs :

, ,

260 000 licenciés

Au total, 65 comités départementaux adhérant au CDOS 77. Ce qui représente environ 260 000 licenciés répartis dans 3 000 associations sportives. Sur le plan des équipements, le département de Seine-et-Marne en compte 4 413, soit 34 pour 10 000 habitants. Cela représente un taux légèrement inférieur à la moyenne nationale (39,9 pour 10 000).

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La Seine-et-Marne préfigure la future gouvernance du sport

© ville torcy

Représentants de l’État, du mouvement sportif, des collectivités… Début 2017, le conseil départemental de Seine-et-Marne et son comité olympique et sportif ont, à leur façon, dessiné les contours d’une gouvernance partagée du sport. Un coup d’avance qu’il convient désormais de conserver.

L’idée revient à Jean-Jacques Barbaux, qui était un visionnaire », plaide Francis Huet, président du comité départemental olympique et sportif (CDOS) 77. Nous sommes fin 2016- début 2017. L’ancien président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis – décédé en février 2018 – lui fait alors part de « sa volonté de créer une structure de réflexion et de travail autour de la politique sportive, à l’échelle départe- mentale. L’idée était de mettre autour de la table l’ensemble des acteurs : département, CDOS, Association  nationale des élus en charge du sport (Andes) et direction Jeunesse et sport ». Autre- ment dit, des représentants des collectivités territoriales, du mouvement sportif et de l’État.

Exister et s’exprimer

Début 2017, la commission départe- mentale de coordination de la politique sportive est installée. Elle préfigure en quelque sorte les futures  conférences des financeurs, prochainement créées sur les territoires dans le cadre de la nouvelle gouvernance du sport. Il ne manque en fait  que  les  représentants du secteur marchand. Plus pour très longtemps puisque « nous allons signer une convention avec le Medef », glisse Francis Huet. « L’enjeu est de réfléchir sur la politique sportive conduite en Seine-et-Marne, en tenant compte des besoins des sportifs et des possibilités financières des collectivités », poursuit-il. Dans les faits, il est question d’avoir une réflexion  commune sur des thématiques comme les équipements bien sûr, mais aussi sur le sport en milieu rural ou encore Paris 2024. Et Jean-Paul Grandière, membre du comité directeur en charge des relations avec les collectivités, de compléter : « il s’agit également d’exister et de s’exprimer au sein de cette énorme région qu’est l’Ile-de-France ».
 

Mini-JO

La commission se réunit trois fois par an.

Elle travaille en outre sur deux événements spécifiques. Le premier c’est la Soirée des Bleus, au cours de laquelle les bénévoles et les sportifs du département qui ont fait un podium mondial ou européen sont récompensés. La prochaine édition se déroulera le 19 février à Combs-la-Ville. La seconde, ce sont les Jeux de Seine-et-Marne, sorte de mini- Jeux olympiques. Après Torcy en 2017, une nouvelle édition est programmée pour 2020. L’événement devrait rassembler plus de 10 000 sportifs de tous les âges et 600 à 700 bénévoles.

 

Parlement du sport

À l’aube de l’installation de l’Agence nationale du sport, au 1er mars 2019, Francis Huet s’interroge toutefois. « Oui, nous avons eu un coup d’avance. Et maintenant ? Quel sera le devenir de notre instance départementale, sachant que l’agence nationale va se décliner à l’échelon régional ? » Jean-Paul Grandière l’imagine bien « coexister en marge de la commission régionale du sport ». Un Parlement du sport qu’il reste à installer en Ile-de-France. Réponse au cours des prochaines semaines.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Une PPL sport et société avant la fin du mois ou rien

Une PPL sport et société avant la fin du mois ou rien

Annoncée en décembre 2017 par Laura Flessel pour début 2019 « je souhaite présenter début 2019 devant le Parlement un projet de loi « sport et société » visant[…]

13/01/2021 |
De la tutelle au contrôle, le mouvement sportif souhaite à minima des clarifications

De la tutelle au contrôle, le mouvement sportif souhaite à minima des clarifications

Sports et quartiers populaires : les élus signataires entendus par la ministre des Sports

Sports et quartiers populaires : les élus signataires entendus par la ministre des Sports

Une sortie progressive du confinement…  au forceps !

Une sortie progressive du confinement… au forceps !

Plus d'articles