Nous suivre Acteurs du sport

La revue de presse de la semaine

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un an après, l'Euro 2016 a laissé un bel héritage aux amateurs

Certes, il avait été question de 100 millions d'euros. L'UEFA, organisatrice de l'euro 2016 de football, s'est finalement engagée à reverser 20 millions d'euros aux villes-hôtes de l'événement. C'est une première, et le geste a permis à ces villes d'investir l'argent reçu de différentes façons. Certaines en saupoudrant pour un maximum de bénéficiaires, d'autres en se concentrant sur la rénovation d'un terrain, tribunes de stade... La Fédération française de football a également mis la main à la poche et financé 1.622 projets sur tout le territoire.
La caisse des dépots

 

Tour de France. Le Vélodrome sonnait creux

Les organisateurs du Tour attendaient 50.000 personnes au stade Vélodrome, lieu de départ et d'arrivée du contre-la-montre. Ils en ont eu à peine le quart. Les Marseillais ont préféré se rendre en nombre sur le Vieux Port ou dans la montée de Notre-Dame-de-la-Garde.
Le telegramme

Equipements sportifs : demain, des espaces conviviaux, scénographiés, modulables et 2.0

Les pratiques du sport évoluent : aux collectivités locales de s'adapter pour coller aux attentes des usagers. Celles-ci se doivent d'innover, dimension désormais prise en compte dans les subventions, et faire des équipements des lieux de vie.
La gazette des communes

Equipements sportifs : construire ou rénover, le dilemme des collectivités

Gymnases, piscines, terrains de football, courts de tennis... Les collectivités locales sont propriétaires de 85 % d'un parc sportif vieillissant, dans lequel quatre équipements sur dix ont été construits il y a près de quarante ans.
La gazette des communes

Ouverture de la baignade dans le bassin de la Villette à Paris: une file d'attente monstre pour le premier jour

Se baigner (légalement) à Paris tout l'été est désormais possible. La ville a inauguré ce lundi 17 juillet le premier espace de baignade de la capitale, dans le bassin de la Villette, face au 36 quai de Loire, dans le 19e arrondissement.

Délimité par une structure flottante de 100 mètres de long, l'espace comprend trois bassins de profondeurs différentes, surveillés par les maîtres-nageurs de la ville, entourés de cabines, douches et transats. Il est accessible gratuitement tous les jours de 11h à 19h jusqu'au 10 septembre.
Huffingtonpost

Le naming des stades, ça assure.

Après le MMArena, l’Allianz Riviera, le Matmut Atlantique, voilà donc le Groupama Stadium ! L’ex Stade des Lumières et ex Parc OL deviendra le 5 aout 2017, lors du premier  match à domicile de la saison 2017-2018 de l’Olympique Lyonnais, le Groupama Stadium. Après 1 an et demi de négociations serrées (et de pistes abandonnées), Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, est parvenu à ratifier un accord de naming avec les responsables de Groupama Rhône-Alpes Auvergne mercredi 12 juillet 2017. Pour un montant annuel compris entre 5 et 7 millions d’euros par an, l’assureur verra son nom accolé au stade théâtre des exploits du club lyonnais. Ce montant en fait le plus gros accord de naming pour un stade ou une arena en France.
Le monde

Le naming des stades, une bêtise sans nom ?

L’Olympique Lyonnais non plus n’échappe pas à la mode. L’équipe de Ligue 1, dirigé par Jean-Michel Aulas a, à son tour, fait le choix du naming pour son stade. Le Parc OL devient donc le Groupama Stadium. Que rapporte à ces clubs, la signature d’un contrat avec une marque ?
Ouest France

Plus d'un tiers des communes ont choisi le retour aux 4 jours d'école

Le ministre de l’Education nationale dit n'avoir pas forcément souhaité encourager le retour à une semaine scolaire de 4 jours, mais c'est bien l'effet que produit la dérogation accordée pour la rentrée prochaine. Selon un bilan dévoilé hier par le ministère, 36,8 % des communes dotées d'au moins une école publique ont choisi de passer à la semaine de 4 jours dès septembre prochain. Cela touche donc un peu plus d'un tiers des écoles (31,8 %), et un peu plus d'un quart des élèves de primaire (28,7 %).
Maire info

Éric Journaux : «Ici, il y a un melting-pot enrichissant»

Directeur du CREPS de Toulouse depuis 2012, Éric Journaux nous a ouvert les portes de son établissement où près de 350 sportifs de haut niveau vivent au quotidien. C'est un lieu incontournable de la vie sportive à Toulouse. Le CREPS de Toulouse et son fameux château de Lespinet au milieu d'un parc de 23 hectares est un poumon vert et un poumon du sport de la Ville rose où chaque année, plus de 350 sportifs de haut niveau, confirmés ou en devenir, vivent et s'entraînent au quotidien sur les magnifiques installations du Centre de ressources, d'expertise et de performances sportives (CREPS).
La depeche

Un décret renforce le rôle des Parcs naturels régionaux

La loi pour la reconquête de la Biodiversité du 9 août a renforcé les PNR comme partenaires privilégiés des collectivités et de l’Etat, sur les paysages et la biodiversité. Un décret vient de paraître qui donne prééminence aux Parcs et aux communes pour le classement, en évinçant les EPCI bloquantes.
La gazette des communes

Une semaine à Marseille (5/5) : Le Vélodrome, plus qu'un stade

La mythique enceinte marseillaise s'est transformée en piste cycliste pour accueillir le Tour de France. Quatre jours après un concert de Céline Dion et cinq avant le premier match officiel de l'OM cette saison.

l'équipe

Le sport, source de développement mais aux moyens limités

Acteurs du monde sportif et responsables d’ONG se sont réunis dans les locaux de l’Agence Française de Développement afin d’évoquer la question du sport en tant qu’outil de progression sociale.
Le monde

Béatrice Barbusse : "Le chantier le plus important est celui des équipements sportifs"

Après deux ans et demi passés à la tête du Centre national pour le développement du sport (CNDS), Béatrice Barbusse, appelée à de nouvelles fonctions au sein de la Fédération française de handball, a présidé le 6 juillet son dernier conseil d'administration. Pour Localtis, elle revient sur ce dernier rendez-vous et évoque une institution souvent présentée comme le bras financier de l'Etat pour sa politique sportive.
Caisse des dépots

JO 2024 : Le «poker menteur » de Paris et Los Angeles

Expert français du mouvement olympique depuis 1983, auteur de nombreux ouvrages, le dernier étant La Cuisine olympique (Éditions Temporis), Armand de Rendinger éclaire sur les coulisses et le futur de la double désignation.
Le figaro

Les JO de 2024 à Paris vont-ils plomber l’économie française ?

Triathlon dans la Seine, beach volley au pied de la tour Eiffel, sports équestres au château de Versailles, village olympique à la Cité du cinéma … La candidature parisienne aux JO 2024 a de quoi faire rêver. Mais plusieurs chercheurs dénoncent l’hypocrisie dans laquelle elle se drape. À l’heure de l’austérité budgétaire, est-il vraiment temps de s’engager dans un tel projet ?
Les inrocks

Jean-Michel Aulas: "Le sport est un business comme les autres"

Avec le Parc Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas est en train de redessiner la ville: hôtels, parc de loisirs, bureaux, clinique du sport. Rencontre avec le magnat du sport business français.
L’expansion

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualité juridique

Actualité juridique

Réponses parlementaires Sénat  du 8 novembre Pratique du sport par les personnes de plus de soixante ans Question n° 06564 posée par Mme Florence Lassarade Réponse du Ministère des sports  

14/11/2018 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Plus d'articles