Nous suivre Acteurs du sport

abonné

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

Jean-David Bonnet, directeur général du Cros Provence-Alpes-Côte d’Azur

La réforme territoriale a renforcé le rôle des Cros. Comment cela se traduit-il dans vos missions ?

Mes missions s’organisent autour de quatre grands axes. Tout d’abord, j’accompagne les dirigeants bénévoles dans la définition du projet associatif. Je dois ensuite décliner ce projet et piloter les actions permettant d’atteindre les objectifs. Mon rôle est également de préparer et de suivre le budget prévisionnel de la structure. Enfin, j’ai en charge la gestion des ressources humaines de la structure, salariés comme bénévoles. Cette dimension est la plus complexe de mes missions. La fusion des Cros a été très formatrice. Je me dois de veiller à la « sécurité » des dirigeants bénévoles. En effet, l’essence même du bénévole, c’est son engagement, son envie de créer et de développer des projets. L’enthousiasme et la volonté de réussite de certains m’obligent à encadrer le développement de ces[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Brigitte Deydier est Conseillère-experte haute performance à l’Agence nationale du sport. Quelles sont vos missions à l’Agence nationale du sport ? J’accompagne certaines fédérations[…]

10/09/2019 | Reforme territoriale
Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

[Interview] : Olivier Fouquet

[Interview] : Olivier Fouquet

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Plus d'articles